La mise en
œuvre BBC
Formation pour
entreprises
IBSE

2

Les labels
Maison bioclimatique

RT 2005

Maison conçue pour bénéficier de tous
les avantages du climat et du terrain
ainsi que de la végétation environnante.
Elle profite des apports solaires, de
l’éclairage naturel et de la ventilation
naturelle.

Loi applicable aux permis de construire
(résidentiels et tertiaires) déposés à
partir du 1er septembre 2006.

DPE : (Diagnostic Performance
Energie)
er

Le DPE est obligatoire depuis le 1
novembre 2006, lors de la vente d’une
maison, d’un logement situé dans un
immeuble collectif et de tout local
tertiaire.

Elle implique une amélioration des
performances
énergétiques
des
constructions neuves d’au moins 15%,
sur les mêmes postes d’énergie que le
BBC.

BBC-Effinergie (Bâtiment basse
consommation)
Pour les constructions résidentielles
neuves, l’objectif de consommation
maximale en énergie primaire est fixé à
50 kWh/m²(SHON)/an et pour les
constructions résidentielles rénovées 80
kWh/m²(SHON)/an, à moduler selon la
zone
climatique
et
l’altitude :

Les valeurs de l’exigence fixée peuvent
varier en fonction des zones climatiques
et du type de chauffage :

Le DPE est évaluation sur la quantité
d’énergie consommée par un bâtiment
et ses émissions de gaz à effet de serre.

(Très) Haute Performance Energétique
HPE : -10% RT 2005
THPE : -20% RT 2005

Il est valable 10 ans et n’a qu’une
valeur informative ayant pour but
d’inciter le propriétaire à améliorer la
performance énergétique du bâtiment,
mais il n’entraîne aucune obligation de
travaux.

(Très) Haute Performance Energétique
Energie Renouvelable
HPE EnR : -10% + EnR
THPE EnR : -30% + EnR

Energie primaire prend en compte :
refroidissement, chauffage, ventilation,
ECS, éclairage, auxiliaires
Organisme certificateurs : Promotelec,
Cerqual, Céquami.
Les contrôles s’arrêtent à la livraison du
bâtiment

RT 2012

Bepos (Bâtiment
positive)

HQE
Label validé par le CSTB. Il implique une
procédure lourde et coûteuse qui fait
référence à 14 points de contrôle sur le
cycle de vie du bâtiment.
Cibles d’éco-construction
Cibles d'éco-gestion
Cibles de confort
Cibles de santé

Loi applicable à tous les permis de
construire déposés à partir du 28
octobre 2011 pour les bâtiments neufs
du secteur tertiaire, publics (bureaux et
enseignements) et les bâtiments à
usage d’habitation construits en zone
ANRU (Agence Nationale pour la
Rénovation Urbaine).
er
A partir du 1 janvier 2013 pour tous
les autres types de bâtiments neufs.
Les objectifs sont :
- Efficacité énergétique du bâtiment liée
à la conception du bâti et à son
optimisation.
- Une consommation énergétique
maximale 50 kWh/m²(SHON) /an.
- Un confort d’été sans avoir besoin de
recourir
à
un
système
de
refroidissement .

à

énergie

Un bâtiment à énergie positive est un
bâtiment qui produit plus d’énergie
qu’il en consomme à travers sa
production d’énergies renouvelables.

Minergie (Label suisse)
Pour les constructions résidentielles
neuves, la consommation d’énergie
primaire totale (chauffage – ECS –
ventilation)
<
38

kWh/m²(SHON)/an, rénovées < 60
kWh/m²(SHON)/an.

Passivhauss (label allemand)
Le besoin en énergie primaire pour le
rafraîchissement et pour le chauffage <
15 kWh/m²(SHON)/an. Au global la
totalité des besoins énergétiques (cité
pour le BBC + électroménager) < 120
kWh/m²(SHON)/an.

.

3

Engagement de l’entreprise
Les entreprises doivent prévoir dans leur offre les moyens nécessaires pour atteindre le résultat :
- l’étude des détails
- les produits adaptés
- les dispositions de mise en œuvre
LES ENTREPRISES SONT EN OBLIGATION DE RESULTAT.

Il est demandé à toutes les entreprises une attention particulière à la réalisation de l’enveloppe du
bâtiment, comme il l’est détaillé dans les pages suivantes :
- Etanchéité parfaite de l’enveloppe extérieure :
- continuité des murs béton,
- traitement des jonctions entre maçonnerie et baies,
- bouchage de toutes les gaines entre l’intérieur et l’extérieur,
- mise en œuvre parfaite de la continuité des isolants et du pare vapeur
- Joints caliquots de qualité… etc.

Le maître d’œuvre établira, en concertation avec les entreprises, un tableau de suivi de la mise en
œuvre des « éléments » sensibles qui permettra de garantir l’étanchéité à l’air. Ce tableau devra faire
preuve du suivi constant de la part des entreprises sur l’ensemble des prestations concernées. Il sera
remis régulièrement (toutes les 2 semaines) au maître d’œuvre pour information.

Les entreprises doivent être présentes lors des d’étanchéité à l’air, afin de voir les points sensibles et
d’apporter les modifications nécessaires pour la validation du test final.
Ces reprises seront étendues à tous les ouvrages similaires pour l’ensemble des bâtiments.

En cas de non-atteinte de l’objectif, les entreprises devront apportées les modifications sur leurs
ouvrages jusqu’à l’obtention de la valeur minimum d’étanchéité à l’air à atteindre.

Les entreprises auront à leur charge le coût des nouveaux tests d’étanchéité à l’air effectués pour
valider leurs reprises.

4

Les tests d’étanchéité à l’air
L’objectif est de visualiser les infiltrations d’air parasites et de quantifier la perméabilité à l’air de
l’enveloppe du bâtiment. La valeur maximale admissible (Q4Pa-surf) est de :
Q4Pa-surf = 0.6 m3/(h.m²) pour du logement BBC individuel
Q4Pa-surf = 1 m3/(h.m²) pour du logement BBC collectif
Q4Pa-surf = 1.7 m3/(h.m²) pour du non résidentiel BBC
LE TEST D’ETANCHEITE A L’AIR SERT A VALIDER LE LABEL BBC

Par où passent les fuites :

Il y a trois type de tests :
Le pré-test
Il est effectué sur un appartement témoin dès que possible (après hors d’eau et hors d’air). Il permet de
situer les principaux défauts de l’enveloppe :
maçonnerie, menuiserie ext, structure bois, dallage, plafond ….
Le test intermédiaire
Il est réalisé en fonction de l’avancement des travaux pour vérifier les détails : traversées de gaines,
doublages, liaisons entre interfaces ...
Le test final
Il est réalisé en fin de chantier sur un échantillon de logements. Il valide le label BBC
5

Exemple de produits à utiliser
Pour chaque liaison il existe une solution.

Les jonctions par bandes adhésives

Les pare-vapeurs et écrans d’étanchéité doivent être soit scotchés entre chaque lès, soit équipés d’un
ruban adhésif intégré.

Les bandes adhésives servent de joint entre des éléments de construction : liaisons, angles…
6

Elles permettent la liaison entre le sol et la structure bois ou les plaques de placo, après passage d’une
première couche de primaire haute performance sur le béton.

Les menuiseries peuvent aussi être jointées par des bandes adhésives autour du dormant et autour du
cadre support, quelque soit sa configuration.

7

Les bandes adhésives servent aussi bien pour l’extérieur (cheminée) que pour l’intérieur (gaine –
élément de structure).
ATTENTION Suivant le fournisseur chaque bande à sa propre utilisation (ex chez SIGA : blanc = extérieur,
vert = traversées rondes ou raccord de socle, jaune = recouvrement)

Les jonction par bandes caoutchouc butyle

Toutes les jonctions peuvent être réalisées par des bandes caoutchouc butyle aussi bien à l’intérieur
qu’à l’extérieur

Les passages de gaines

Manchons à coller sur le pare-vapeur ou sur le placo pour annuler l’impact des trous et éviter le
déchirement du papier autour de la gaine. Trous propre et net sans entrée d’air

8

Les incorporations électrique

Boites étanche pour les passage des gaines électrique.

Les menuiseries

Deux possiblités :
- des bandes autoadhésives qui s’expansent entre la maçonnerie et la menuiserie, et qui assure
l’étanchéité à l’air et la continuité de l’isolation. Plus besoin de garnir avec du joint silicone et
acrylique tout le pourtour de la fenêtre.
- les bandes adhésives, il existe 3 types de membranes qui viennent se coller sur la menuiserie
et/ou sur la maçonnerie. Elles sont également munies d’une résille pour se fixer au mortier ou
faire la liaison avec l’enduit.

9

Exemples de détails de mise en œuvre
Le maçon

BIEN REMPLIR LES JOINTS VERTICAUX DE LA MACONNERIE

POSER EN CONTINUITE L’ISOLANT PERIPHERIQUE ET LE RUPTEUR DE PONT THERMIQUE

Le charpentier

REBOUCHER LES TROUS FAITS PAR LES CONSOLES

10

COMBLES : POSE D’UNE PLAQUE D’ECART AU FEU QUI JOUE LE ROLE D’ETANCHEITE A L’AIR
ATTENTION DE BIEN LA PLAQUER, ELLE NE DOIT PAS ETRE POSER DE TRAVERS, SUR UN RAIL !

Le menuisier extérieur

BOUCHER LES FLASQUES DES VOLETS ROULANTS (Bande adhésive)
FAIRE LA LIAISON VOLET MENUISERIE (Membrane étanche)
ATTENTION AU PASSAGE DU FOURREAU ELEC POUR ALIMENTER LE VOLET ROULANT

JOINTER LES CADRES DE PORTES (ENTREE, GARAGE) ET LES MENUISERIES
A FAIRE : UTILISER UN JOINT MOUSSE EXPENSIF (type illmod trio ou les membranes) PLUTOT QU’UN UN
JOINT COMPRIBANDE NON EXPENSIF AVEC UN JOINT ACRYLIQUE.
11

Le plaquiste

CONTINUITE DU JOINT CALIQUOT EN PLAFOND, SUR LA PERIPHERIE DU CAISSON DE VOLET ROULANT
ATTENTION A NE PAS OUBLIER LE PETIT COTE

POUR LE PARE-VAPEUR, SUPERPOSER LES BORDS DE 10CM ET LES SCOTCHER

A EVITER : LES PLAQUES CASSEES, LES JOINTS ACRYLIQUE ET LES BANDES CALIQUOTS MAL REALISEES
A FAIRE : UTILISER UN PRIMAIRE ET DES BANDES ADHESIVES POUR LA JONCTION PLACO/MACONNERIE

12

Les cloison isolées

POSER LA CLOISON SAD SUR UN JOINT MOUSSE LARGE
CETTE CLOISON EST ENTIEREMENT JOINTEE EN PERIPHERIE, DES DEUX COTES
ATTENTION JOINT AUTOURE DE LA PORTE ET SUR LES TRAVERSEES DE GAINES

L’électricien

POSE DE BOITES ETANCHES : DANS LE DOUBLAGE ET DANS LES COMBLES

A EVITER LES BOITES MAL FIXEES,

OUVERTURE SUR LE POURTOUR DE LA BOITE, PLACO CASSE

A EVITER LES GAINES SANS FOURREAUX ET LES MAUVAISES IMPLANTATIONS
13

POU LES GRAPPES DE GAINES UTILISER DE PREFERENCE LES MANCHONS, SINON MOUSSE PU

A EVITER : CACHER LES TRAVERSEES DE GAINES => RISQUE D’OUBLIER DE LES REBOUCHER

A EVITER LES TROUS DANS LA MACONNERIE
A FAIRE REBOUCHER AVEC UN ENDUIT BETON

Le plombier

PREVOIR DES MANCHONS OU DES BANDES ADHESIVES POUR CLOMATER AUTOUR DE LA VMC
A EVITER : LA MOUSSE PU
14

COLMATER LES PIEDS DE CHAIDIERE ET LES NOURRICES AVEC DU BETON

POUR LES INCOPORTATIONS EN DOUBLAGE, FAIRE PASSER LES GAINES A TRAVERS DES MANCHONS OU
COLMATER AVEC DU BUTYLE AVANT LA POSE DE LA PLAQUE DE PROPRETE
A EVITER : LA MOUSSE PU

Le carreleur

REALISATION D’UNE CHAPPE OU D’UN DE SOCLE, AU DROIT DES ARRIVEES EN DALLAGE
REALISATION D’UN ENDUIT AUTOUR DES TRAVERSEES DE CLOIONS/MURS
ATTENTION CHAPE ET ENDUIT DOIVENT BIEN ENTOURER LES TUBES, PAS DE TROU D’AIR

A EVITER : LES JOINTS ET LE COLMATAGE AVEC LE SILICONE, LA MOUSSE PU, LE SCOTCH ORANGE…
A FAIRE : UTILISER LES MATERIAUX ADAPTES, BANDES ADHESIVES, MANCHONS, BANDES
EXPENSIVES TYPE ILLMOD ET MEMBRANE…

15