,
mag

Actualités

Zoom

Les 7es Trophées
Internationaux
Saint-Gobain Gyproc
page 3

Le bruit, ennemi public n°1 :
les solutions acoustiques
Placo®
page 8

Chantier

Environnement

Les performances
acoustiques de
Placo® Duo’Tech 25
page 12

Service recyclage national
Placo® : un bilan très positif
page 14

39

Placo

®

Dossier

Réglementation Thermique 2012
Tout ce qu’il faut savoir

Février 2011

Éditorial

Sommaire
Placo® innove
pour des espaces de vie
plus performants et
intelligents
Depuis sa création en 1946, Placo® a mis en avant
et sans cesse renouvelé ses capacités d’innovation
au service de la construction, à tel point que l’on
peut presque affirmer que cette dimension est
inscrite dans notre patrimoine génétique !
Nous vivons ainsi en ce moment une période
exceptionnelle d’innovations avec une moyenne
de plus de 20 lancements par an. Ce dynamisme
sans précédent est porté par trois objectifs
passionnants…
Le premier : répondre aux enjeux de l’efficacité
énergétique et du développement durable
Quel que soit l’ouvrage, Placo propose des produits
à base de polystyrène expansé toujours plus
performants sur le plan thermique, pour l’isolation
des murs (doublages Doublissimo® 30 et
Placomur® Ultra 32), des sols (entrevous Voutisol®,
Placo® Voute et panneaux Stisol®), des toitures
terrasses (panneaux Stisolétanch® Protect et
Stisoltoit® Bac) et pour l’isolation thermique par
l’extérieur (panneaux Cellomur® Ultra).
Le second : offrir toujours plus de performances
Mécanique, acoustique, feu, facilité de mise en
œuvre et gain de productivité sont des thèmes
que nous ne finirons jamais d’explorer. Citons,
parmi nos nouvelles solutions : Placo® Duo’Tech 25
pour les bâtiments de santé, Placo® Phonique
Rénomince® en rénovation acoustique, High-Stil®
et Cinéstil® pour les cloisons de grande hauteur.
Enfin, notre marque développe des fonctions
d’usage inédites avec la génération de solutions
“Activ’”.
Totalement novatrices, ces technologies d’avantgarde dotent nos lieux de vie, bureaux, écoles,
maisons, de fonctions “intelligentes”. “Activ’Air®”
a marqué le coup d’envoi en améliorant la qualité
de l’air intérieur. Activ’Tone® transforme une pièce
en véritable salon home-cinéma avec un son
spatial exceptionnel. D’autres fonctions
viendront bientôt rendre notre habitat
encore plus humain, plus sûr, plus pratique
et plus ludique !
En 2011, Placoplatre s’engagera toujours
plus en avant sur la voie de l’innovation.
Nous allons tout faire pour que cette
nouvelle année soit passionnante,
surprenante, positive et enrichissante.
Toute l’équipe Placoplatre se joint à moi
pour vous souhaiter une très belle
année 2011 !

Jean-Marie Vaissaire
Directeur Général Placoplatre

Actualités

• Actualités

7es Trophées Internationaux Saint-Gobain Gyproc

p. 3

Un Trophée Négoce pour “Les ateliers de l’innovation Placo®”

p. 3

Challenge Découvrir les Métiers du Plâtre

p. 3

Dossier

• Dossier

Réglementation thermique 2012
Tout ce qu’il faut savoir

p. 4

Les solutions Placo® pour y répondre

p. 6

Zoom

• Zoom

Enquête Ipsos : le bruit, toujours ennemi public numéro 1

p. 8

Confort acoustique : les nouvelles solutions Placo®

p. 9

Innovation

• Innovation

Gyptone® Activ’Air
Les plafonds qui améliorent la qualité de l’air intérieur

p. 10

Gyptone® Access, une trappe invisible et esthétique

p. 10

MAP® formule +
Le mortier encore plus performant

p. 10

Activ’Tone, les enceintes acoustiques invisibles

p. 11

High-Stil® et Cinéstil®
Les deux ossatures que vous attendiez

p. 11

Chantiers

• Chantiers

Stisolétanch® Protect : isolation des toitures-terrasses

p. 12

Placo® Duo’Tech 25 : extension de l’hôpital de Sélestat

p. 12

Lutèce Air’Pur® : maison bioclimatique

p. 13

Maxissimo® : construction d’un centre de formation

p. 13

Environnement

• Environnement

Service recyclage Placo® : un premier bilan très positif

p. 14

Entreprises de pose : trois initiatives gagnantes à suivre

p. 15

Placo® Mag’ est une publication de Placoplatre : 34, avenue Franklin Roosevelt,
92282 Suresnes Cedex. Tél. : 01 46 25 46 25. Directeur de la publication : R. Lassagne.
Rédactrice en chef : Muriel Obin. Comité de rédaction : Yves Benkemoun ; Céline Gueret ;
Matthieu Jourdan ; Romuald Lassagne ; Philippe Marivin. Rédaction : J. Losco ; C. Maury ;
Muriel Obin. Crédits photo : F. Dunouau ; Fotolia ; Shutterstock ; Getty Images ; C. Maury ;
D. Raux ; S. Barthélémy. Conception-réalisation : www.quatrebis.fr - Impression : La Galiote
- N° ISSN : 1953-5503 - Placoplatre, une société du groupe Saint-Gobain.

Actualités

Actualités

Récompense

Trophées

Un Trophée Négoce pour
“Les ateliers de l’innovation Placo®”
’édition 2010 des Ateliers de l’innovation Placo®, qui
s’est achevée fin novembre, a remporté le Trophée de
la Meilleure Stimulation des ventes, décerné tous les 2
ans par la revue n°1 de la distribution bâtiment : Négoce
(Groupe Moniteur). Le jury, composé de journalistes et
d’experts, a particulièrement apprécié l’originalité du
concept d’animation et l’efficacité des outils mis en place
dans les 300 points de vente partenaires :

7es Trophées Internationaux
Saint-Gobain Gyproc
La médaille d’Or du Plâtre pour la France !

©Roland Bourguet - Négoce

L

• Pack invitations, kit animation, catalogue nouveautés
et jeu concours : autant d’outils qui accélèrent la
notoriété et la diffusion des innovations.
• Nouveautés produits, classées en 3 thèmes d’actualité :
préservation de l’environnement, confort thermique
et acoustique, et gain de temps sur chantier.

2/3

S

Romuald Lassagne, Directeur de la
Communication, reçoit le Trophée
Négoce.

Pour en savoir plus : www.tropheesdunegoce.com

Challenge

Découvrir les Métiers du Plâtre
Les lauréats 2010
iversité et qualité des ouvrages, originalité des évènements, et forte
implication des formateurs et des apprentis… la 16e édition du Challenge
Découvrir les Métiers du Plâtre* a tenu toutes ses promesses avec pas moins
de 7 évènements récompensés :

D

éritable championnat du monde des métiers du Plâtre et de l’Isolation organisé tous
les 2 ans par Saint-Gobain Gyproc, n°1 mondial
de l’industrie du plâtre, cette 7e édition a réuni
pas moins de 44 entreprises originaires de 23
pays. Décernés par un jury international, les
Trophées récompensent les ouvrages les plus
esthétiques et les plus complexes, tant sur le
plan de l’architecture intérieure que des performances techniques.

V

Marcel Bretou reçoit le prix remis par
Gérard Aspar, Directeur Marketing
Saint-Gobain et Alastair Bell, Directeur
Marketing de Saint-Gobain Gyproc et
Président du jury (à gauche).

Les Trophées 2010 ont été remis en juin 2010, lors
d’une soirée de gala à Amsterdam aux Pays-Bas.
L’entreprise bordelaise Marcel Bretou s’est vue récompensée dans la catégorie “Plâtre”
pour la réalisation d’un chantier prestigieux : la rénovation à l’identique du Salon Gérard
Boireau du Grand Théâtre de Bordeaux (Architecte : M. Goutal, ACMH Paris).
Les autres lauréats sont :
Trophée “Plaque de plâtre”: l’entreprise espagnole Plaintec pour la Cité de la Culture à Saint
Jacques de Compostelle en Galice (Architecte :
Peter Eisenman New-York),

• Grand Prix : le CFA des Compagnons du Devoir de Cagnes-sur-Mer dans le Var (83)
Un igloo en plâtre sur la plage ! Une initiative exceptionnelle dans tous les
domaines : implication des apprentis, du professeur et des entreprises, pédagogie,
médiatisation, accompagnée d’un dossier très complet.
• Trophée de la Mobilisation : l’Aforbat de La Roche-sur-Yon en Vendée (85)
Un évènement rythmé entre ateliers découvertes, informations sur le métier,
témoignages d’entrepreneurs et démonstrations.
Mention Spéciale : le CFA d’Ocquerre en Seine-et-Marne (77)
• Trophée de la Réalisation : le Cefobat de Lézignan-Corbières dans l’Aude (11)
La création d’une pièce entière en briques, plâtre et plaques de plâtre, avec un
suivi des mesures d’isolation pour prouver l’efficacité des solutions.
Mention Spéciale : le CFA d’Autun en Saône-et-Loire (71)
• Trophée de la Communication : le CFA des Compagnons du Devoir de Toulouse (31)
Un trophée original et technique - un théâtre en plâtre - avec une première
dans l’histoire des Challenges : la création d’une page sur Facebook.
Mention Spéciale : le CFA de Brétigny-sur-Orge dans l’Essonne (91)
Pour découvrir les lauréats 2010 et s’inscrire au Challenge 2011,
rendez-vous sur www.lesmetiersduplatre.com

* Organisé par l’Association pour la Promotion des Métiers du Plâtre (APMP), ce concours a pour objectif
de promouvoir, avec les établissements de formation, la profession auprès des jeunes élèves susceptibles
d’intégrer l’apprentissage.

Trophée “Innovation” : l’entreprise anglaise
Gillepsie pour l’hôtel Aviator de Farnborough,
dans le comté d’Hampshire (Architecte : BFLS,
Londres).

Nomination
hilippe Marivin rejoint Placoplatre à la direction du
Marketing. Fort d’une expérience de 15 ans dans les activités “Bâtiments” du Groupe Saint Gobain, il était précédemment Directeur Général de Saint-Gobain Ecophon France et
Directeur Marketing de Saint-Gobain Vitrage France.

P

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Dossier

Actualités

Dossier

Zoom

S

Réglementation thermique 2012

Tout ce qu’il faut savoir
Afin de répondre aux objectifs fixés par le Grenelle Environnement - diviser par 4 les émissions de gaz à effet de
serre d’ici 2050 - la Réglementation Thermique 2012 entrera bientôt en vigueur. Son principe ? Améliorer l’efficacité
énergétique des bâtiments dès leur conception afin que les bâtiments neufs de demain aient de très faibles besoins
en énergie.

a RT 2012 reprend les principales exigences
du label BBC-Effinergie. Elle se veut une réglementation “performantielle” plus simple et plus
lisible. En supprimant les valeurs de référence
et les garde-fous de la RT 2005 au profit de 3
exigences de résultats – besoin bioclimatique,
consommation énergétique et température intérieure –, elle offre une plus grande liberté pour la
conception des bâtiments et permet d’optimiser
pour chacun d’entre eux, l’isolation de l’enveloppe
et les performances des équipements.

L

Le besoin Bioclimatique “Bbiomax”

Ce nouvel indicateur définit une limitation du
besoin en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage. Il devra être fourni au
moment du dépôt du Permis de Construire. Il
valorise notamment le niveau d’isolation, la
mitoyenneté et la conception bioclimatique (accès
à l’éclairage naturel, aux apports solaires…). Ainsi,
un bâtiment bien orienté, avec une bonne isolation
aura un Bbio faible et pourra répondre à cette
exigence. Les valeurs de référence et les gardefous de la RT 2005 qui permettaient de caler les
performances de l’enveloppe disparaissent. On a
maintenant une exigence globale, qui nécessite de
trouver la bonne combinaison de performance
Une consommation énergétique inférieure thermique pour chaque composant de l’enveloppe :
à 50 kWh/m2/an
les sols, les murs et la toiture. La solution ? Penser
Les exigences de la RT 2012 se positionnent au efficacité énergétique dès la conception du bâtiment.
niveau du label BBC-Effinergie avec une obligation
de consommation d’énergie primaire maximale La température intérieure de référence
(Cmax) inférieure ou égale à 50 kWh/m²/an, modulée (Ticréf)
suivant la localisation géographique, l’altitude, la Une température intérieure de référence (Ticréf) à
surface moyenne, le type d’usage du bâtiment, et ne pas dépasser permettra de garantir le confort
les émissions de gaz à effet de serre des énergies d’été.
utilisées.

Des exigences de résultats…

Le calendrier
• Fin 2010 : publication des textes
réglementaires et lancement du moteur
de calcul RT 2012 (Th-BCE 2012)
développé par le CSTB et un groupe de
travail constitué de 40 bureaux d'études
thermiques et centres techniques.
• 28 octobre 2011 : application pour
les bâtiments à usages de bureau
ou d’enseignement, établissements
d’accueil petite enfance, et bâtiments
d’habitations en zone ANRU.
• 1er janvier 2013 : application à tous les
autres bâtiments résidentiels.

Les réductions attendues
entre 2012 et 2020
• Un abaissement à 50 kWh/m²/an (contre 150 aujourd'hui) d'ici à 2012
• 35 millions de tonnes de CO² en moins d'ici à 2020
Grâce à une meilleure conception du bâti (besoin "bioclimatique" estimé
dès la conception, test d'étanchéité à l'air...) et à une généralisation des
techniques les plus innovantes, la consommation globale d'énergie sera
réduite d'un facteur de 2 à 4 et les besoins de chauffage divisés par 2 ou 3.

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Innovation

Chantiers

Environnement
4/5

… associées à des exigences de moyens
• Traitement des ponts thermiques : la chasse aux • Surface minimale des baies : pour le résidentiel,
la surface des baies devra être supérieure à 1/6e
ponts thermiques avait commencé avec la RT
de la surface habitable. L’éclairage naturel sera
2005 ; elle continue avec une limitation globale
donc privilégié.
des ponts thermiques.
• Traitement de l’étanchéité à l’air avec une • Recours obligatoire à des énergies renouvelables en
maison individuelle, par exemple pour la production
exigence de perméabilité à l’air du même niveau
d’eau chaude sanitaire.
que celui du label BBC Effinergie : 0,6 m3/(m2.h) en
maison individuelle, 1 m3/(m2.h) en collectif. Cette
grande nouveauté nous concerne directement. La • Mesure ou estimation d’énergie pour les principaux
usages et information des occupants en logement,
solution ? Une mise en œuvre soignée, le recours
dans un but pédagogique envers l’occupant.
à des systèmes performants et le respect du travail
de chaque corps de métier.

Les stages
RT 2012
Placo
®

Les centres de formation Placo® proposent en 2011
un cursus de stages théoriques (La thermique du
bâtiment) et pratiques (Solutions pour une maison à
basse consommation en neuf) pour maîtriser toutes
les facettes de l’isolation thermique. Ces stages
complémentaires permettent d’appréhender les
différents aspects de la réglementation à venir.
Contact : formation_placo@saint-gobain.com

Un gain de pouvoir d’achat
pour les Français
• Un surcoût de construction maîtrisé de 5 à 7% d’ici 2013
• Une très forte réduction des frais énergétiques, conduisant
au final à un gain du pouvoir d’achat sur 20 ans de 5 000 €
(appartement) à 15 000 € (maison)

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Actualités

Dossier

PPP

Dossier

Zoom

S

Réglementation thermique 2012
®

Toutes les solutions Placo pour y répo
La RT 2012 va généraliser les bâtiments basse consommation (BBC) consommant moins de 50 kWh/m2/an
d’énergie primaire. Le recours à des systèmes performants permettra de réaliser un bouquet énergétique
équilibré. Placo® propose déjà des solutions pour atteindre les futures performances de la RT 2012
en isolation des murs, des planchers, des sols et des toitures-terrasses. Découvrez notre sélection !

ISOLATION DE LA TOITURE

1

Isolation de la toiture terrasse

R toiture-terrasse > 6,50
Gamme Stisolétanch®
Cette nouvelle gamme d’épaisseurs de panneaux polystyrène
permet d’atteindre de fortes résistances thermiques
(R = 6,90 en 250 mm) pour les toitures-terrasses sous
étanchéité, accessibles ou non, sur support maçonné,
bois ou acier.
Toutes ces solutions sont compatibles avec les
toitures-terrasses végétalisées et photovoltaïques.

1

ISOLATION DES MURS

2

2

Isolation thermique
par l’intérieur

R mur > 4

4

Placomur® Ultra 32
Pour une isolation thermique performante
et économique
Nouveau standard de l’isolation par ses hautes
performances thermiques, sa simplicité de mise
en œuvre et son excellent rapport qualité/prix,
Placomur® Ultra 32 permet d’atteindre les
niveaux de performance requis par la RT 2012
(R = 3,80 en 10 + 120, soit un R mur de 4,03 sur
parpaing).

Placomur® Ultra 32 Phonique
Pour un confort acoustique renforcé
L’ajout d’une plaque Placo® Phonique permet
d’offrir une isolation acoustique plus
performante en maison individuelle (gain de
+ 10 dB sur un mur support creux).
Pour une isolation thermique et acoustique
renforcée, choisir le doublage Doublissimo® 30.

3

Isolation thermique par l’extérieur

R mur > 4
Panneau Cellomur® Ultra
Ce panneau en polystyrène nouvelle génération à très hautes
performances thermiques (R = 4,05 en 130 mm). Cellomur® Ultra
se pose par collage ou fixation mécanique sur le mur support avec
une finition enduit. Le large choix d’épaisseurs (jusqu’à 300 mm)
répond à toutes les performances demandées et traite les ponts
thermiques de planchers et refends. A compléter avec Stisol®
Soubassement (panneau en polystyrène expansé de forte densité)
pour l'isolation par l'extérieur des soubassements.

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Chantiers

Innovation

Environnement
6/7

ndre

ISOLATION DES SOLS ET PLANCHERS

6

Plancher intermédiaire

Entrevous Placo® Voute
Avec un profil exclusif et une technologie moulée,
l’entrevous Placo® Voute joue le rôle de rupteur
thermique partiel pour les planchers d’étages des
maisons individuelles et des logements collectifs.
Sa légèreté permet de réduire la pénibilité sur les
chantiers et d’améliorer la productivité. Une
performance complétée par la pose d’un plafond
suspendu Placostil®.

6

3
5

5

Isolation sur terre-plein

R plancher > 4
Panneau Maxidall® MI ou Maxissimo®
+ dalle moulée Stisodall® Ultra
Cette isolation mixte associe une isolation sous
dallage Maxissimo® (ép. 61 mm) ou Maxidall® MI et
une isolation sous chape Stisodall® Ultra (ép. 62 mm).
La solution plancher “Duo” permet de diminuer les
ponts thermiques, d’installer un plancher chauffant
et d’obtenir une très bonne performance thermique
globale du plancher bas sans augmenter l’épaisseur
d’isolant sous chape. Pour une performance accrue,
choisir le panneau Maxissimo® sous dallage.

4

Isolation sur vide sanitaire

R plancher > 4
Entrevous Hourdisol® ou Voutisol®
+ dalle moulée Stisodall® Ultra
En associant des entrevous en polystyrène Voutisol® ou Hourdisol® (Up minimum = 0,23) et une isolation
sous chape en panneaux polystyrène Stisodall® Ultra (Ep mini 39 mm), la solution plancher “Duo” permet
de diminuer les ponts thermiques, d’installer un plancher chauffant et d’obtenir une très bonne
performance thermique globale du plancher bas sans augmenter l’épaisseur d’isolant sous chape.

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Zoom

Actualités

Dossier

Zoom

S

Observatoire de l’Acoustique
dans l’Habitat Placoplatre / Ipsos

Le bruit est toujours l’ennemi public n°1 !
En 2007, Ipsos et Placoplatre créaient l’Observatoire de l’Acoustique dans l’Habitat, le 1er outil
permettant de connaître les attentes des Français en matière de bruit dans le logement. Trois
ans plus tard, Placoplatre et Ipsos mènent une nouvelle étude afin de mesurer l’évolution
des perceptions, des attentes et des attitudes des Français vis-à-vis des nuisances sonores.
3 ans après, où en sommes nous ?

Une volonté confirmée de faire des travaux

Les attentes des Français en matière de confort
acoustique restent toujours très fortes. Parmi les
facteurs pouvant altérer la qualité de vie à l’intérieur
d’un logement, les nuisances sonores apparaissent
3 fois dans les 10 premières causes de gêne citées.
En effet, 54% des Français sont gênés par le bruit
provenant du voisinage ou de l’extérieur, et 85%
d’entre eux sont gênés par un bruit venant de leur
propre logement, dont 59% gênés régulièrement ou
de temps en temps.
Que l’origine des bruits soit extérieure (circulation
ou activité de proximité), intérieure (conversation,
appareils électroménagers…) ou de voisinage, ils
dérangent tous les jours et toute la journée.
Ces nuisances sonores stressent (22%), énervent
(19%), empêchent de dormir (18%) et génèrent de la
fatigue (15%). Les ruraux et les catégories sociales
aisées sont plus à l’abri que les citadins, les catégories
sociales modestes et les jeunes.

83% des personnes jugent la qualité phonique
de leur logement correcte sans plus, médiocre
ou mauvaise, et pensent qu’une meilleure
isolation phonique pourrait remédier à leur
situation. 82% d’entre elles ont l’intention
de réaliser des travaux d’aménagement. Un
propriétaire sur cinq compte effectuer des
travaux dans son logement dans les deux ans
à venir afin d’en améliorer l’isolation phonique.
Parmi les différentes pièces du logement, la
chambre principale constitue la pièce prioritaire
à isoler (32%), devant la chambre des enfants
(16%), le salon (16%) et la salle à manger (10%).
Cette nouvelle étude confirme que le confort
acoustique reste une attente majeure pour
les Français. Bien que les travaux d’isolation
thermique, favorisés par le contexte réglementaire et les aides financières de l’Etat,
permettent de traiter prioritairement les
bruits venant de l’extérieur, ils entrainent
une plus forte perception des nuisances
au sein même des logements. La
conclusion s’impose d’elle-même :
l’amélioration acoustique doit être
pensée, plus que jamais, en même
temps que l’isolation thermique !

Les bruits des voisins
Les bruits des voisins sont insupportables pour 12%
des Français, des nuisances en augmentation par
rapport à 2007. Les bruits liés au bricolage sont
aujourd’hui ceux qui nuisent le plus (75% des Français
sont concernés), même si en appartement, le bruit
des pas est la première cause de gêne.
Les bruits des appareils électroménagers et de la
télévision sont également à l’origine de gênes fréquentes. Au global, les habitants des appartements
sont plus souvent dérangés par les bruits que ceux
habitant une maison.

Etude menée en mars 2010 auprès d’un échantillon de 1000
individus représentatifs de la population française. La méthodologie
de l’enquête et d’autres résultats sont présentés sur le site
www.moinsdebruit.com. Ce site pédagogique a pour objectifs de
sensibiliser le particulier aux problématiques du bruit et l’informer sur
l’isolation acoustique.

Les chiffres-clés
• 54% des Français sont gênés par le bruit provenant du voisinage ou de l’extérieur
• 85% d’entre eux sont gênés par un bruit venant de leur propre logement
• 83% des personnes interrogées pensent qu’une meilleure isolation phonique pourrait remédier à leur situation
• 82% d’entres elles ont l’intention de réaliser des travaux d’aménagement.
PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

!

Chantiers

Innovation

Environnement
8/9

Confort acoustique

Placo innove pour lutter contre le bruit
®

Fort de sa connaissance des attentes des Français, Placoplatre lançait en 2007 Placo® Phonique, la 1re plaque de
plâtre acoustique pour l’habitat qui divise le bruit par deux. Afin de répondre aux attentes du marché, Placoplatre
apporte deux nouvelles solutions : Placo® Phonique Rénomince® et Placo® Duo’Tech 25. L’innovation est plus que
jamais au cœur de la culture Placo® !

Logements existants
Placo® Phonique Rénomince®, le confort acoustique en 5 cm !
Caractéristiques techniques
• Solution de 5 cm d’épaisseur composée :
- d’une plaque Placo® Phonique BA 13
- d’une laine de verre spécifique de 20 mm d’épaisseur
- d’un profilé Stil® MOB
• Dimensions du panneau : 2500 x 1200 x 33 mm
• Grande rapidité de mise en œuvre :
- pas de dépose de la cloison existante
- pose de la plaque et de la laine en 1 seule étape

déale pour la rénovation, Placo® Phonique
Rénomince® est la solution d’isolation acoustique de faible épaisseur
destinée à améliorer
les performances acoustiques des cloisons et des
plafonds. Son secret ? Les
performances exceptionnelles de la plaque de plâ-

I

tre acoustique Placo® Phonique associée à une
laine de verre spécifique de 20 mm. Avec une
amélioration d’isolement aux bruits aériens pouvant atteindre jusqu’à 16 dB sur parois creuses et
rayonnantes (cloisons alvéolaires, cloisons en carreaux de plâtre, cloisons en briques, cloisons en
mâchefer…), un gain de place lié à la faible épaisseur du produit, une facilité et une rapidité de
pose, Placo® Phonique Rénomince® est la réponse
idéale aux projets de rénovation acoustique dans
un logement existant.

Hôtels et logements collectifs
Placo® Duo’Tech 25 marque des points
ancée en septembre 2009 et développée en
priorité pour les établissements de santé, la
plaque de plâtre à très hautes performances
acoustiques Placo® Duo’Tech 25 fait aujourd’hui
des merveilles dans deux autres types de bâtiments
où le bruit constitue un élément de gêne fréquent :
les hôtels et les logements collectifs. Que l’on soit
entre chambres ou entre appartements, la cloison
séparative Placo® Duo’Tech 25 apporte désormais
un gain acoustique de + 2 dB et un encombrement
réduit de 2 cm par rapport à une cloison séparative

L

traditionnelle. Rajoutez un
gain de temps à la pose grâce
au système mono-parement
en largeur 900 mm et un
rapport prix/performances
optimisé pour conclure
qu’une grande carrière attend
la Placo® Duo’Tech 25 !

Caractéristiques techniques
• Plaque de 25 mm d’épaisseur, constituée
de deux parements spécifiques de 13 mm
et d'un film acoustique
• Hautes performances acoustiques : jusqu’à
66 dB (RA) en cloison SAD 160
• Gain de temps à la pause grâce au système
monoparement en largeur 900

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Actualités

Innovation

Zoom

Dossier

Gyptone® Activ’Air
Les plafonds qui améliorent
la qualité de l’air intérieur
t de 5 ! Après Placo Impact, Doublissimo® 30
Impact et Lutèce Air’Pur®, la gamme de plafonds
décoratifs Gyptone® bénéficie à son tour de la
technologie innovante et exclusive Activ’Air®. Les
plafonds Gyptone® Activ’Air, qui allient esthétisme
et performances acoustiques, participent ainsi à
l’amélioration durable de la qualité de l'air intérieur
en éliminant 70% des COV*.

E

La gamme Gyptone® Activ’Air

Particulièrement adaptée à l’aménagement des
bâtiments HQE®, la gamme Gyptone® Activ'Air
apporte une réponse performante à la cible n°13
Qualité sanitaire de l'air.
Elle se destine prioritairement aux bureaux, aux
espaces de loisirs, aux commerces, à l’hôtellerie et
aux établissements publics : des espaces clos où la
dégradation de la qualité de l’air intérieur s’avère
préoccupante pour la santé des occupants.

• Plaques Gyptone® Quattro 41 et Base 31 SP
Ces plaques à 4 bords amincis offrent une surface
lisse ou perforée, sans joint apparent, qui permet
une intégration parfaite du plafond dans les projets
architecturaux.
• Dalles Gyptone® Quattro 20 et Base 31
Avec leur surface peinte mate satinée lisse ou
perforée, ces dalles esthétiques et élégantes
permettent d’envisager tous les styles de décors.
2/ Transforme les COV*

®

Activ’Air : une technologie exclusive qui élimine les COV

*

en composés inertes

Activ’Air® est une technologie innovante mise au point par Placoplatre qui agit sur la qualité de l'air intérieur.
Un composant spécifique est incorporé en très faible quantité dans le plâtre des plaques et des dalles lors de
leur fabrication. Il capte et transforme en un composé inerte les aldéhydes, la principale famille des COV*
contenus dans l’air, les éliminant ainsi définitivement, sans aucune réémission de substance dans le temps.
L’efficacité d’Activ’Air® est prouvée dans la durée : le procédé reste actif au moins 50 ans. Le procédé Activ’Air®
a été validé par des rapports d’essai Eurofins.

1/ Capte
les COV*

3/ Ne réémet pas
de polluants

* Composés organiques volatils – famille des aldéhydes.

Gyptone® Access

MAP® formule +

Une trappe invisible
et esthétique

Encore plus performant !

a trappe de visite Gyptone® Access s’intègre
de façon esthétique aux différentes plaques
Gyptone®. Ses dimensions de 600 x 600 mm
permettent un accès pratique au plenum et aux
installations techniques du plafond.
Invisible, Gyptone® Access se fond aux décors des
plaques Gyptone® en proposant les mêmes perforations : Quattro, Line et Sixto. Une nouvelle
solution esthétique, rapide à installer et économique qui garantit, après la mise en peinture, une
finition très soignée.

L

eilleure adhérence, meilleur rendement et meilleure finition : le
mortier MAP® de Placo® devient MAP® formule + et s’offre une
nouvelle jeunesse pour fêter ses 40 ans.

M

1 solution pour 4 fonctions
Le MAP® formule + permet de coller les doublages
et les plaques de plâtre, de sceller les petits éléments
tels que les boîtiers électriques, de reboucher
parfaitement les trous avec une meilleure finition,
et de corriger plus soigneusement les irrégularités
jusqu’à 15 mm.
Le MAP® formule + bénéficie également d’une
meilleure adhérence sur supports lisses et moyennement absorbants sans traitement préalable et
d’un meilleur rendement avec une baisse de 5 à 10%
de sa consommation.

Caractéristiques techniques
• Temps d'utilisation : environ 2h
• Conditionnement : sac de 5 kg ou 25 kg
• Consommation : 2 à 3 kg/m2
• Supports d’emploi : murs et plafonds en parpaing, brique,
béton banché, béton cellulaire et plaque de plâtre

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Innovation

Chantiers

Environnement
10/11

S

Activ’Tone :
quand cloisons, doublages
et plafonds se transforment en
enceintes acoustiques invisibles
lacoplatre réinvente le son, et transforme les cloisons, doublages et plafonds
en enceintes acoustiques. Le haut-parleur Activ’Tone et les fils sont totalement
invisibles, intégrés dans la cloison ou le plafond. Avec Activ’Tone, laissez-vous
envelopper par un son spatial multidirectionnel. La surface totale de la paroi
restitue une qualité sonore digne des meilleurs haut-parleurs du marché.
Activ’Tone est disponible chez Castorama.

P

High-Stil® et Cinéstil®
Les deux ossatures que vous attendiez !
Placo® propose deux nouveaux systèmes exclusifs, High-Stil® et Cinéstil®, optimisés
tant sur le plan des performances et de la mise en œuvre que sur le coût fourni/posé.

Système High-Stil®
igh-Stil® est la solution idéale pour les cloisons
et les doublages de 5 à 10 m de haut. Le
système se compose de rails et de montants en
acier spécifique de haute résistance mécanique,
sur lesquels sont fixées des plaques Placoplatre®
de 25 mm d'épaisseur. Les profilés High-Stil®
permettent de réaliser économiquement et rapidement des ouvrages de grande hauteur avec un

H

entraxe entre montants de 0,90 m, au lieu de
0,40 m ou 0,60 m avec des profilés standard. A
performances égales, High-Stil® diminue de 2 à
3 cm l’épaisseur d’un ouvrage par rapport au
système Placostil®, et de 6 cm l’épaisseur d’un
ouvrage par rapport au système Megastil® tout en
améliorant la rapidité de mise en œuvre.

Les performances
• Hauteur maximale : 5 à 10 m
• Feu : EI 60 à 120 selon les parements utilisés
• Epaisseur de la cloison : 120 à 150 mm

Système Cinéstil®
Gain de temps et économies grâce au duo
High-Stil® et Placomix® Lite

Fiche technique
Maître d’ouvrage : La CCI de Dunkerque
Maître d’œuvre : Dominique Baille à Dunkerque
Plaquiste : MSL Cloisons Leblan à La Bassée

Pour transformer un entrepôt basé à Gravelines en centre de
formation, l’entreprise MSL Cloisons Leblan a dû cloisonner des
volumes immenses d’une hauteur moyenne de 8 m. “Nous avions
ici 2000 m² de cloisons BA 25 avec un coupe-feu 1 heure. Quand
notre négoce Litt Diffusion Lesquin nous a annoncé le lancement
par Placo ® des profilés High-Stil ®, spécialement adaptés à ce
type d’ouvrages, nous avons décidé de les tester, avec le nouvel
enduit Placomix ® Lite projeté à la machine Airless ® pour le
traitement des bandes à joint“, explique Michel Capillon, son
chargé d’affaires. “Les résultats sont vraiment satisfaisants : le
chantier prévu en 3 semaines a été exécuté en 15 jours avec 6
compagnons et les mêmes outils de levage. Nous avons gagné
environ 20% de temps avec un plus grand confort de pose et des
gains intéressants en prix de fournitures.“ Le double test étant
plus que concluant, l’entreprise vient d’adopter les profilés HighStil® et s’est équipée d’une machine Airless®.

inéstil® est destiné aux cloisons de 6 à 15 m de
haut demandant d’excellentes performances
acoustiques. Le système Cinéstil® convient parfaitement aux espaces requérant une forte isolation
phonique, tels les salles de cinéma, de spectacle, les
théâtres…
Le système se compose d'une double ossature de
montants High-Stil® sur lesquels sont vissées des
lisses Megastil®. Selon la configuration et les
performances à atteindre, une laine de verre
Isoconfort est placée dans chaque ligne d’ossatures
et des parements Placo® Duo'Tech 25 et Placo®
Phonique BA 13 sont fixées sur
les lisses.

C

Les performances
• Hauteur maximale : 6 à 15 m
• Acoustique : RA jusqu’à 75 dB
• Epaisseur de la cloison :
290 à 450 mm

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Actualités

Chantiers

Dossier

Zoom

Isolation des toitures-terrasses

La première référence
®
Stisolétanch Protect
our transformer cette ancienne crèche des
années 70, composée d’une structure béton
hétérogène, en immeuble tertiaire passif(1) abritant les bureaux de la Circonscription Solidarité
Départementale à Châlons-en-Champagne, les
architectes ont entrepris, dans un budget très
maîtrisé, une rénovation lourde avec une isolation
thermique par l’extérieur et de fortes exigences
au niveau de la qualité de pose et de l’étanchéité
à l’air.

P

“Le dernier niveau est surélevé avec un système constructif en panneaux bois massif KLH, précise l’architecte
Michel Grzeszczak. En toiture, il est souhaitable que
l’isolation soit posée au dessus du panneau de support
et nous avons prescrit une épaisseur isolante conséquente : le système Stisolétanch® Protect, composé de
250 mm de polystyrène et 60 mm de laine de roche,
directement posé sur les panneaux bois, recouverts pour
l’étanchéité d’une membrane PVC.”
(1) Soit un objectif de besoin de chauffage inférieur à 15 kwep/h/m²/an.

La nouvelle solution Stisolétanch® Protect assure une isolation thermique
optimale de R utile = 8.45 m².K/W sur 350 m² de toiture en associant un
panneau de laine de roche nue Protect LR (60 mm) pour la protection feu
et un panneau PSE Stisolétanch® Protect (250 mm) en lit supérieur pour
complèter l’isolation.

Fiche Chantier
• Maître d’ouvrage : Conseil Général de la Marne
• Maître d’œuvre : Michel Grzeszczak et Michel Rigaud
Architectes
• Bureau d’Etudes Thermiques : Synapse
• Entreprise de pose : Gayet

Performances acoustiques

Placo Duo’Tech 25 : les résultats sont là !
®

’extension de l’hôpital de Sélestat dans le BasRhin confirme l’efficacité de la nouvelle plaque
acoustique hautes performances Placo® Duo’Tech 25.
Le chantier a fait l’objet d’un concours en groupement
Conception/Réalisation remporté par l’entreprise
Mader pour le gros œuvre et les aménagements.
“L’ensemble des cloisons des chambres et des
circulations sont en plaques Placo® Duo’Tech 25 sur

L

ossatures métalliques posées par l’entreprise Cilia”,
précise Bruno Tranchant, le conducteur de travaux
de la société MADER. “Les attentes en termes de
qualité et de performances étaient fortes et pour
valider les solutions techniques et les aménagements,
nous avions réalisé une chambre témoin.” Les
résultats de la campagne d’essais in situ sont à
la hauteur des espérances avec des isolements

acoustiques mesurés Dn,T,A de 48 et 49 dB pour les
cloisons de distribution 98/48 incluant une simple
laine de verre de 45 mm. L’approvisionnement des
plaques et des ossatures, par le négoce Bigmat
Spielmann, en fonction du calepinage des espaces
au fur et à mesure de l’avancement a également
participé au rendement du chantier et au confort
de pose.

D’une superficie globale de 4500 m², les nouvelles
surfaces abriteront trois unités médicales contiguës
et 90 chambres en rez-de-chaussée toutes en
lumière naturelle autour d’un patio.

Fiche Chantier
• Groupement Conception & Réalisation : MADER Guebwiller
• Architecte : SGA
• Bureau d’études acoustiques : Scène Acoustique Oberhausbergen
• Plaquiste : Cilia SAS
• Négoce : Bigmat Spielmann Colmar
(De gauche à droite) - Jean SPIELMANN, PDG SPIELMANN Négoce BIGMAT
- Denis ENGEL, Directeur Technique CILIA SAS - Bruno CILIA, Responsable
Bureau Etude CILIA SAS - Bruno TRANCHANT, Directeur Chantier Entreprise
MADER.

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Chantiers

Innovation

Environnement

S

12/13

Maison bioclimatique

Lutèce Air’Pur , un maillon essentiel
®



Il est très important d’avoir le maximum de matériaux naturels, respirants et sains dans sa maison”,
affirme avec conviction Olivier Nimper, qui a
supervisé toutes les étapes de la construction de sa
nouvelle maison près d’Alès dans le Gard. “A force de
me documenter, je me suis rendu compte que l’air
intérieur était très pollué et comme je suis un adepte
du principe de précaution, j’ai naturellement choisi
pour les murs et les plafonds le nouveau plâtre Lutèce
Air’Pur®, qui détruit 70% des COV. Ce plâtre est
naturel, sain, et il participe à l’étanchéité à l’air. Il est
donc parfaitement adapté à notre projet de construire
qui respecte le plus possible le principe bioclimatique”.
La maison associe un plancher bas en entrevous PSE
hautes performances thermiques sur vide sanitaire,
-les sols de la région comprenant du radon- des
murs monomur pour l’inertie, des menuiseries bois
avec double-vitrage au sud et triple-vitrage au nord,
un plancher chauffant avec une PAC air/eau ou
encore 4m² de panneaux solaires pour réchauffer

un ballon de 300 litres. Dans la même
recherche de confort de vie, les cloisons sont
réalisées avec des plaques acoustiques Placo®
Phonique.

“Dès le début, j’ai monté un
dossier BBC Effinergie, précise
Olivier Nimper. Après un
double test d’étanchéité à
l’air en cours de travaux et en
fin de chantier, la maison est
labellisée. Cela m’a permis de
bénéficier des aides de la
région et de l’ADEME : 60 €
par m² de shon soit 12 000 €,
auquel se sont rajoutés
8 600 € de crédit d’impôt et
des réductions sur les intérêts
d’emprunt. “

Fiche Chantier
• Entreprise de plâtrerie : Alain Cros

Isolation des sols

Maxissimo fait un retour gagnant !
®

a montée en puissance des exigences thermiques
redonne toute sa place à l’isolation des planchers
en panneaux PSE. Pour preuve, la construction du
nouveau centre de formation Proméo dans le
nouveau parc d’activités HQE du Bois de Plaisance
à Compiègne, en Picardie.
“C’est un bâtiment d’un étage à ossatures métalliques
construit sur terre-plein, du niveau THPE(1), précise
Benoit Rougelot de Sogéa Picardie. S’il bénéficie
d’une isolation thermique par l’extérieur en bardage
et en couverture, il restait à trouver une solution pour
le plancher bas sous dallage à la fois performante,
respectueuse de l’environnement et économique. “

L

La solution s’est imposée d’elle-même : Maxissimo®
en épaisseur 105 mm(*), le seul panneau PSE du
marché capable de respecter le DTU 13-3, partie 2
concernant les dallages des bâtiments tertiaires en
associant une performance thermique record
(R = 3,40 m2.K/W) et de nouvelles performances
mécaniques en compression de service (**). Les
découpes des 5300 m2 de panneaux Maxissimo®,
livrés par 9 camions, ont été récupérées et recyclées
sur le site industriel Placo® Le Meux, près de
Compiègne.

Par leur légèreté,
leurs dimensions et
leur facilité de découpe,
les panneaux Maxissimo®
apportent une grande
rapidité de pose avec des
rendements journaliers
de 500 à 1000 m² selon
les espaces avec
4 compagnons.

Fiche Chantier
• Maître d’ouvrage : Launet Construction
• Entreprise générale : Sogéa Picardie Compiègne

(*) A noter que les nouvelles performances mécaniques et thermiques de Maxissimo® certifiées ACERMI, permettent son utilisation sous
dallage jusqu’à une épaisseur de 107 mm (Soit un R= 3,50 m².K/W). (**) Performances mécaniques en compression de service pour application
sous dallage : Rcs (Résistance en Compression de Service) : 80 kPa - ds (déformation de Service) moyen : 0,9 %.
(1) TPHE : Très haute performance énergétique.

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Actualités

Dossier

Zoom

Environnement
Service recyclage national Placo

®

Un premier bilan très positif
Un an après son lancement lors du salon Batimat 2009, la solution pérenne, économique et
respectueuse de l’environnement imaginée et mise en place par Placo® pour valoriser les déchets
plâtre des chantiers du bâtiment, remporte de plus en plus de succès.
Partenariats centres de tri : le réseau de
proximité se densifie rapidement
Plus de 85 plateformes de tri, dont 18 en région
parisienne, sont agréées par Placo®. Après la
Bretagne, le Nord de la France vient de passer
totalement au “vert” en se dotant d’un réseau
complet. Au total 105 points de collecte sont
équipés pour accueillir les déchets plâtre.

Recyclage des déchets diffus : une forte
montée en puissance
Placo® encourage le recyclage des petits chantiers
diffus par la mise en place, dans les dépôts des
plaquistes, de bennes dédiées au plâtre. Cette
démarche doit s'appuyer sur le développement
d'une étroite collaboration entre les entreprises et
le réseau des collecteurs.

Distributeurs de matériaux de
construction : les premiers accords
Les partenariats entre collecteur et distributeur de
matériaux de construction se développent. La
première convention signée entre Veolia Taïs et
Placo® vise à mettre en place une filière à partir des
dépôts de la Plateforme du Bâtiment Ile-de-France
pour un recyclage sur le site de Vaujours.

Un atout décisif pour les projets HQE®
Le service national de recyclage Placo® permet aux
entreprises présentes sur les chantiers “verts“ et
HQE®, qui exigent des taux de valorisation des
déchets de plus en plus élevés, de travailler en
toute sérénité. Parmi les derniers exemples, la
construction des nouveaux Hôpitaux d’Amiens et
de Saint-Nazaire.

6 points forts exclusifs
1

Une réponse concrète à la pénurie croissante d’Installations de
Stockage pour Déchets Non Dangereux (ISDND) et une minimisation
des impacts environnementaux.

4

La garantie Placo® avec le suivi de l’acheminement et de la traçabilité
des déchets sur les ateliers de recyclage de Chambéry (73), Cognac (16)
et Vaujours (93).

2

Une contribution aux exigences environnementales des chantiers
de type HQE®.

5

La préservation des ressources naturelles en gypse, la matière première
du plâtre.

3

Une économie de 20 à 40% par rapport aux solutions d’enfouissement locales pour les entreprises de pose.

6

Une optimisation des transports entre les collecteurs partenaires et les
ateliers de recyclage des sites Placoplatre, pour limiter l’impact carbone.
PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011

Innovation

Chantiers

Environnement
14/15

S

Entreprises de pose
3 initiatives gagnantes à suivre
Les entreprises des métiers du plâtre recherchent aujourd’hui une solution plus
citoyenne pour leurs déchets. Elles sont attirées par l’argument économique et
par la possibilité de se différencier grâce à un message très simple : avec mon
fournisseur et sa filière recyclage, le lot plâtrerie est valorisé ! Démonstration
avec 3 grandes entreprises très engagées.

Une plateforme dépôt pour Segonzac
Située à Vayres près de Bordeaux, l’entreprise Segonzac
a mis en place une organisation chantier pour recycler
et diminuer ses déchets plâtre en 3 phases :
• un audit et l’expertise de Socotec pour définir la
méthodologie et former le personnel,
• la création d’un espace dédié dans son dépôt pour
accueillir les déchets ramenés par ses 9 camions
chargés de l’approvisionnement des chantiers,
• un accord avec Veolia Environnement Cajaudac,
dans le cadre du service recyclage Placo®.
“Notre organisation est bien rodée et l’implication
des équipes permet de valoriser la moitié de nos
déchets plâtre annuel, soit 300 tonnes, se réjouit
Thierry Segonzac, PDG de Segonzac. Nous recyclons
quasiment tous nos déchets de bureaux et de
chantiers y compris les cales PSE des palettes reprises
par l’usine Placo® Sadirac et préparons une certification 14001 avec, notamment, le calcul du bilan
carbone de l’entreprise.”

La réussite d’une démarche recyclage tient à la mobilisation de
tous. De gauche à droite : D. Lesage, Directeur Veolia Environnement
Cajaudac, J-Y Burgy, Directeur Recovering Sarl, S. Segonzac, Directeur
Commercial Segonzac et J-C Labrue, RDC Placo®.

Une filiale dédiée
pour Module
Autre initiative intéressante, la création d’une
filiale dédiée au recyclage par l’entreprise de
plâtrerie Module basée à Hazebrouck dans le Nord.
“Nous travaillons principalement avec les marchés
publics sur des chantiers suivant la démarche HQE®,
explique Régis Degraeve, son dirigeant, et nous
sommes aujourd’hui dans l’obligation de valoriser
nos déchets. Comme aucun repreneur conventionnel
régional n’était capable de le faire, nous avons sauté
le pas et venons de créer Flandre Valorisation Plâtre.
Nous trions désormais nos déchets sur chantier et
les stockons à l’entreprise dans des big-bags pour les
envoyer sur Vaujours avec une estimation de 24 tonnes
tous les deux mois. L’autre intérêt de notre démarche
est de réussir à responsabiliser nos équipes dans le tri
sur chantier.”
Flandre Valorisation Plâtre
Hazebrouck (59)
Tél. : 03 28 42 12 13

Segonzac
Vayres (33)
Tél. : 05 57 55 56 60

Les déchets de plaque de plâtre étant foisonnants par leurs
dimensions très variables, l’empilement permet de placer jusqu’à 6
tonnes de déchets dans la benne contre à peine 3 si elles sont jetées
en vrac. Une fois le sommet atteint, la benne est emmenée au
centre Veolia Environnement de Cajaudac avant une nouvelle
massification et l’envoi à l’usine Placo® Cognac.

Deux camions sur mesure pour EBPI
Basée à Pacé près de Rennes, l’entreprise EBPI intervient quotidiennement sur 25 à 35 chantiers. “Nous
recherchions depuis longtemps un partenaire collecteur pour créer une solution performante et pérenne
pour nos déchets plâtre, explique Jean-Yves Lelievre,
son directeur. Cela devenait prioritaire car à environ
100 € la tonne, cela représente un global supérieur à
50 000 € en DIB !” Le lancement du service recyclage
Placo® nous a permis de signer un accord avec Marc
Environnement pour les déchets des grands chantiers.
“Comme il s’agit d’une phase délicate et potentiellement
dangereuse, nous avons équipé nos 2 camions, dédiés à
l’approvisionnement et à l’évacuation des déchets, de
grues articulées permettant d’être autonomes jusqu’à
R+ 7. Elles sont pilotées à distance et bénéficient de
bennes avec un système de plancher basculant.”

“La caractérisation des chantiers montre que 40 %
des déchets sont valorisables, soit 200 tonnes de
plaques de plâtre, complète Jean-Paul Georgonnet,
Directeur de Marc Environnement. Une fois les 90 m3
de l’alvéole atteints, un camion est envoyé sur Cognac
après assurance d’un fret retour pour optimiser le
bilan carbone.”

EBPI
Pacé (35)
Tél. : 02 99 60 12 12

Chaque compagnon rassemble dans une pièce ses déchets de plaques,
doublages, profilés et dans un sac, les petits rebuts et les emballages.
Le tout est ensuite déversé dans la benne depuis l’étage.
“Le plaquiste génère le plus de gravats sur un chantier et je suis
vraiment heureux de vivre ce changement, se réjouit J.-Y.
Lelièvre. Il faut maintenant que le recyclage soit vraiment pris
en compte dans le choix des entreprises.”

PLACO® MAG’ Numéro 39 – Février 2011