Avril 2013

CAP sur la RT 2012
Les solutions Knauf Insulation

Découvrez nos documentations pratiques et riches en conseils de
mise en œuvre selon l’application souhaitée. Retrouvez-y aussi
toute la gamme de nos produits et accessoires.
Téléchargeables gratuitement sur notre site

www.knaufinsulation.fr

Réglementation Thermique 2012

Préface
Comment réussir la RT 2012 ?

Gardez le CAP !
Nouvelle règlementation thermique, Avis Techniques, DTA, nombreux produits sur le marché…
Il n’est pas toujours facile de s’orienter dans la bonne direction pour construire les bâtiments de demain…
Dans cette documentation « CAP sur la RT 2012 », nous vous avons sélectionné les isolants (laine minérale
de verre ECOSE® Technology et XPS) qui répondront parfaitement aux exigences requises aujourd’hui par la
RT 2012 pour les bâtiments résidentiels neufs.
Les solutions techniques sont expliquées de façon très simple et visuelle en fonction des intervalles de résistances
thermiques pour les combles, murs ou sols.
Vous trouverez bien sûr aussi des informations résumées ou détaillées sur la RT 2012 et sur l’isolation thermique
des bâtiments.
Cette documentation vient parfaitement compléter nos 5 autres brochures :
■ Guide Maisons Individuelles Traditionnelles
■ Guide MOB
■ Mises en œuvre et applications Toitures
■ Mises en œuvre et applications Murs et Cloisons
■ Mises en œuvre et applications Sols et Planchers.

Nous avons voulu vous apporter un guide simple et clair d’utilisation pour que vous puissiez continuer à suivre
le CAP sur la RT 2012 !
En vous remerciant de votre confiance.

02_03

RT 2012
Ce qu’il faut retenir
Depuis le 1er janvier 2013, la

Intervalles des résistances thermiques par application

performance concerne l'ensemble
des bâtiments neufs et sera celle des
bâtiments BBC.
Seul un bâti performant permettra le respect

Maisons individuelles
Isolation des parois
opaques

Minimum

Maximum

7

10

Mur

3,7

5

Sol

3

4,75

de ces exigences fortes d’où les 5 points de
performance nécessaires :
■ Isolation : résistances thermiques élevées
des parois
■ Etanchéité à l’air soignée
■ Traitement des ponts thermiques
■ Ventilation mécanique optimisée
■ Equipements performants

RT 2012
Intervalle de résistance thermique de l’isolant
Rd*

Toiture

* valeurs de résistances thermiques à cibler en fonction de la configuration du bâtiment et
de l’étude thermique

Réglementation Thermique 2012

LES 5 POINTS INCONTOURNABLES

Une isolation renforcée

Une fenêtre performante
Reportez-vous aux

Vitrage 4.16.4

pages suivantes pour

+ gaz argon peu émissif

découvrir les solutions

+ volet occultant

d’isolation adaptées à

Ujn = 1,40

votre bâtiment.

Un chauffage et une eau chaude optimisée
Chaudière à condensation
ou pompe à chaleur
avec coefficient de
performance supérieur à 4
Simple flux hygro B
microwatt ou
Double flux microwatt

Production d’eau chaude
solaire

Sans oublier :
ce qu’il faut retenir pour l’isolation des combles

Etanchéité à l’air

En maison individuelle
débit de fuite :
Q4 ≤ 0,6 m3/h/m²SHON
à 4 Pa

04_05

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

Une VMC adaptée

Sommaire

RT 2012

Comment la réussir ?
p.10 Synthèse : comment choisir les isolants
p.12 Détails des applications
p.12

En combles perdus et combles aménagés*

p.16

En murs intérieurs et extérieurs*

p.20

En sols*

p.22

Autres applications

p.10

p.12

* sommaire détaillé en pages 07 à 09
p.24 La RT 2012 en détail
p.28 Isolation thermique
p.28

p.30 Santé et environnement

p.30

Réglementation Thermique 2012

Comment réussir la RT 2012 ?
En combles perdus et combles aménagés
Intervalles de résistances
thermiques Rd

RT 2012

+

totale
= Rd7,50

KI Fit 035
100 mm Rd 2,85

totale
= Rd8,55

totale
= Rd7,50

Thermo 046
365 mm Rd 7,50

totale
= Rd10,00

Thermo 046
485 mm Rd 10,00

KI Fit 035
200 mm Rd 5,70

Page 12

KI Fit 040
100 mm Rd 2,50

Rd totale
+ 60KImmFitRd032
1,85 = de 7,55

+

KI Fit 035
240 mm Rd 6,85

KI Fit 032
80 mm Rd 2,50

TPM 135
200 mm Rd 5,70

Rd totale
+ 60KImmFitRd032
1,85 = de 7,55

TPM 135
200 mm Rd 5,70

+

KI Fit 032
80 mm Rd 2,50

= Rddetotale
9,35

= Rddetotale
8,20

Page 13

+

Page 12

totale
= Rd8,00

TI 212
320 mm Rd 8,00

KI Fit 035
200 mm Rd 5,70

10

totale
= Rd7,50

TI 212
300 mm Rd 7,50

KI Fit 040
200 mm Rd 5,00

9

Page 13

8

Page 14

7

06_07

Sommaire
Comment réussir la RT 2012 ?
En murs intérieurs et murs extérieurs
Intervalles de résistances
thermiques Rd

RT 2012

Page 18

Page 17

Page 17

Page 16

Page 16

3,7

4

5
Rd totale
4,40

Naturoll 035
140 mm Rd 4,00

Rd totale
4,70

Naturoll 032
150 mm Rd 4,70

TP 238
120 mm Rd 3,75

Rd totale
3,75
Rd totale
5,00

TP 238
160 mm Rd 5,00

Acoustiplus 032
120 mm Rd 3,75

Rd totale
3,75
Rd totale
5,00

Acoustiplus 032
160 mm Rd 5,00

KI Fit 032
120 mm Rd 3,75

Rd totale
3,75
Rd totale
5,00

KI Fit 032
160 mm Rd 5,00

Façade 035 B
140 mm Rd 4,00
Façade 032 B
160 mm Rd 5,00

Rd totale
4,00
Rd totale
5,00

Réglementation Thermique 2012

Comment réussir la RT 2012 ?
En sols
Intervalles de résistances
thermiques Rd

RT 2012
3

Polyfoam D 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 2,05

+

Quadrifoam Sol
100 mm Rd 3,45
Polyfoam D 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 2,05

Autres applications

+

= Rddetotale
3,50

Rd totale
3,45
Polyfoam D 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 2,05

Page 20

Quadrifoam Sol
100 mm Rd 3,45

Page 20

Polyfoam C 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 1,75

= Rddetotale
4,10

Rd totale
3,45
Polyfoam D 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 2,05

Page 21

+

5

Rd totale
3,45

Quadrifoam Sol
100 mm Rd 3,45
Polyfoam C 350 LJ (ou SE)
60 mm Rd 1,75

4

= Rddetotale
4,10

Page 22

08_09

Synthèse
Un tableau pour faciliter le choix des produits en fonction de leur Rd
Intervalles des résistances thermiques
par application
Maisons
individuelles
Isolation des
parois opaques

RT 2012
Intervalle de résistance thermique
de l’isolant Rd*
Minimum

Maximum

7

10

Mur

3,7

5

Sol

3

4,75

Toiture

* valeurs de résistances thermiques à cibler en fonction de la
configuration du bâtiment et de l’étude thermique

Comble perdu
TI 212
Rd

KI Fit 035
Ep

En 2ème couche
au sol

En 1ère couche
au sol

En 1 seule couche
au sol

KI Fit 040

Thermo 046

Rd

Ep

Rd

Ep

2,85

100

2,50

100

3,40

120

3,00

120

4,00

140

3,50

140

4,25

150

4,00

160

4,55

160

Rd

Ep

5,00

200

5,10

180

5,00

200

5,50

220

5,70

200

5,50

220

6,00

240

6,25

220

6,00

240

6,50

260

6,85

240

6,50

260

7,50

300

7,40

260

7,00

340

8,00

320

8,00

280

7,50

365

8,00

390

8,50

415

9,00

435

9,50

460

10,00

485

Réglementation Thermique 2012

et épaisseur

Comble aménagé
KI Fit 032

KI Fit 035
Ep

Rd

TPM 135
Ep

Rd

Entre solives
Sous solives
Entre chevrons

En 2ème couche
sous chevrons

1,85

60

1,70

60

2,50

80

2,25

80

1,85

60

1,70

60

2,50

80

2,25

80

6,25

200

5,70

200

6,25

220

6,85

240

7,40

260

8,00

280

En 1 seule couche sous chevrons

Rd

Ep

5,70

200

Mur
Naturoll 032
Rd

Ep

Naturoll 035
Ep

Rd

Mur intérieur
MI

Mur intérieur
MOB

3,75

120

4,00

140

4,70

150

4,25

150

4,55

160

KI Fit 032

Acoustiplus 032

TP 238

Façade 032 B

Rd

Ep

Rd

Ep

Rd

Ep

3,75

120

3,75

120

3,75

120

4,40

140

4,40

140

4,40

140

5,00

160

5,00

160

5,00

160

Mur extérieur

Façade 035 B

Rd

Ep

Rd

Ep

3,75

120

4,00

140

4,40

140

4,55

160

5,00

160

Sol
Polyfoam D
L J ou SE

Quadrifoam Sol

Sol intérieur

Polyfoam C
L J ou SE

Rd

Ep

Rd

Ep

Rd

Ep

3,45

100

2,05

60

1,75

60

10_11

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
En combles perdus et combles aménagés
Charpente traditionnelle, isolation déroulée au sol

8,5

9

8
7,5

9,5

10

7
8,5

9

8

9,5

7,5

Posez TI 212 en 300 mm en 1 passe
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 7,50.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur.

10

Posez TI 212 en 320 mm en 1 passe
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 8,00.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur.

7

Charpente traditionnelle, isolation déroulée au sol entre solives

8,5

9

8
7,5

9,5

10

7
8,5

9

8

9,5

7,5

Associez KI Fit 040 en 200 mm en
première couche et KI Fit 040 en 100 mm
en seconde couche croisée avec la
membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 7,50.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, AcoustiZAP Plafond 90 ou
MultiZAP.

10

Associez KI Fit 035 en 200 mm en
première couche et KI Fit 035 en 100 mm
en seconde couche croisée avec la
membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 8,85.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, AcoustiZAP Plafond 90 ou
MultiZAP.

7

Réglementation Thermique 2012

Charpente industrielle, isolation soufflée au sol entre solives

9

8
7,5

9,5

10

7
8,5

9

8

9,5

7,5

Soufflez Thermo 046 en 365 mm
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 7,50.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, AcoustiZAP Plafond 90 ou
MultiZAP.

10

Soufflez Thermo 046 en 485 mm
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 10,00.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, AcoustiZAP Plafond 90 ou
MultiZAP.

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

8,5

7

Charpente traditionnelle, isolation entre et sous chevrons

8,5

9

8
7,5

9,5

10

7
8,5

9

8

9,5

7,5

Associez KI Fit 032 en 60 mm en
première couche et KI Fit 035 en 200 mm
en seconde couche avec la membrane
LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 7,55.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, MultiZAP.

10

Associez KI Fit 032 en 80 mm en
première couche et KI Fit 035 en 240 mm
en seconde couche avec la membrane
LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 9,35.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, MultiZAP.

12_13

7

Réglementation Thermique 2012

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
En combles perdus et combles aménagés
Charpente industrielle, isolation entre et sous fermettes

8,5

9

8
7,5

9,5

10

7
8,5

9

8

9,5

7,5

Associez TPM 135 en 200 mm en première
couche et KI Fit 032 en 60 mm en seconde
couche avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 7,55.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, MultiZAP.

10

Associez TPM 135 en 200 mm en première
couche et KI Fit 032 en 80 mm en seconde
couche avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi une Rd de 8,20.
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Solifit, Soliplan, Solimur,
Solidouble, MultiZAP.

14

7

■ Une gamme de laine minérale de verre nue avec 3 lambdas :
■ KI Fit 032 : λ = 0,032 W/(m.K)
■ KI Fit 035 : λ = 0,035 W/(m.K)
■ KI Fit 040 : λ = 0,040 W/(m.K)
■ Multi-applications : combles aménagés, combles perdus et murs
■ Large choix d'épaisseurs et de résistances thermiques

www.knaufinsulation.fr

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
En murs intérieurs et extérieurs
Murs à ossature bois

Posez Naturoll 035 - 140 mm en 1 passe
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 4,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Kleberaupe, Solifit, Soliplan
et Solimur

5

3,7

4

4,5

Posez Naturoll 032 - 160 mm en 1 passe
avec la membrane LDS 100.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 4,70
Accessoires utilisés pour cette solution :
LDS 100, Kleberaupe, Solifit, Soliplan
et Solimur

5

3,7

4

4,5

Murs à contre-cloison maçonnée

5

3,7

4

4,5

5

3,7

4

4,5

Posez TP 238 - 120 mm
en 1 passe. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,75
Accessoires utilisés pour cette solution :
Tradifix 2 et Soliplan

Posez TP 238 - 160 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 5,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
Tradifix 2 et Soliplan

Réglementation Thermique 2012

Murs avec cloison sur ossature métallique (pare-vapeur intégré)

5

3,7

4

4,5

Posez Acoustiplus 032 - 120 mm
en 1 passe. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,75
Accessoires utilisés pour cette solution :
AcoustiZAP® 2 120-180 mm et Soliplan

Posez Acoustiplus 032 - 160 mm
en 1 passe. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 5,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
AcoustiZAP® 2 120-180 mm et Soliplan

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

5

3,7

4

4,5

Murs avec cloison sur ossature métallique (pare-vapeur séparé)

5

3,7

4

4,5

5

3,7

4

4,5

Posez KI Fit 032 - 120 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 3,75
Accessoires utilisés pour cette solution :
AcoustiZAP® 2 120-180 mm, LDS 100,
Solipan, Kleberaupe et Solimur

Posez KI Fit 032 - 160 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 5,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
AcoustiZAP® 2 120-180 mm, LDS 100,
Solipan, Kleberaupe et Solimur

16_17

Réglementation Thermique 2012

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
En murs intérieurs et extérieurs
Murs ITE

Posez Façade 035 B – 140 mm en 1 passe.
Vous obtiendrez ainsi un Rd de 4,00.
Accessoires utilisés pour cette solution :
chevilles Super Iso ou Inco UV
5

3,7

4

4,5

5

3,7

4

4,5

Posez Façade 032 B – 160 mm en 1 passe.
Vous obtiendrez ainsi un Rd de 5,00.
Accessoires utilisés pour cette solution :
chevilles Super Iso ou Inco UV

18

Plus d’informations sur notre nouvelle gamme de laine
de verre avec ECOSE® Technology dédiée à la maison
ossature bois dans nos brochures spécifiques disponibles
gratuitement sur simple demande ou sur notre site

www.knaufinsulation.fr

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
En sols planchers
Isolation sur terre-plein (radier)

3,
5

4

4,5

3

4,7
5

3,
5

4

4,5

4,7
5

3

Posez Quadrifoam Sol - 100 mm
en 1 passe. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,45
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

Posez 2 couches de Polyfoam C 350 L J
(ou SE) - 60 mm. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,50
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

Isolation sur vide sanitaire

3,
5

4

4,5

3

4,7
5

3,
5

4

4,5

4,7
5

3

Posez Quadrifoam Sol - 100 mm
en 1 passe. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,45
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

Posez 2 couches de Polyfoam D 350 L J
(ou SE) - 60 mm. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 4,10
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

Réglementation Thermique 2012

Isolation sous chape flottante

4,5

3

4,7
5

3,
5

4

4,5

4,7
5

3

Posez Quadrifoam Sol - 100 mm
en 1 passe.Vous atteindrez ainsi
un Rd de 3,45
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

Posez 2 couches de Polyfoam D 350 L J
(ou SE) - 60 mm. Vous atteindrez ainsi
un Rd de 4,10
Accessoires utilisés pour cette solution :
Polyfoam Péri

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

3,
5

4

20_21

Réglementation Thermique 2012

Comment réussir la RT 2012 ?
Avec la gamme Knauf Insulation !
Autres applications
Isolation planchers - planchers intermédiaires

7

6

7

Posez KI Fit 040 - 200 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 5,00
Accessoires utilisés pour cette solution :

5

8

6

4

9

3

10

5

8

4

9

Posez KI Fit 035 - 200 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 5,70
Accessoires utilisés pour cette solution :

3

10

Isolation rapportée en sous face de dalle

7

6

7

5

8

6

4

9

4

9
10

3

8

5

3

10

Posez TI 212 - 200 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 5,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
Acoustigriffe plafond + Tige ZAP +
Cavalier ZAP

Posez TI 212 - 240 mm en 1 passe.
Vous atteindrez ainsi un Rd de 6,00
Accessoires utilisés pour cette solution :
Acoustigriffe plafond + Tige ZAP +
Cavalier ZAP

22

Knauf Insulation présente
l' Ecole de l'IsolationTM, le
centre de formation pour
tout savoir sur l'isolation et
sa mise en œuvre.
Vous y trouverez :
■ Une structure moderne et dotée
des outils les plus récents avec
des espaces de mises en œuvre
didactiques à échelle 1
■ Des formateurs professionnels,
expérimentés et agréés Effinergie
■ Une formation théorique doublée
d'une formation pratique aux
dernières techniques de mise en
œuvre des produits de la gamme
Knauf Insulation

Aperçu de nos installations

Retrouvez la brochure spécifique, le calendrier reprenant
l’ensemble des modules de formation et le formulaire
d’inscription téléchargeables gratuitement sur notre site

www.knaufinsulation.fr

La RT 2012 en détail
Ce qu’il faut savoir
Le calendrier d’application
Publication des textes règlementaires

d’énergie : Cep < Cepmax (schéma 2)

le 27 Octobre 2010 :

• Exigence de consommation maximale

■ Un décret modifiant l’article R.111-20 du

d’énergie primaire (objectif d’une valeur

code de la construction et de l’habitation
La mise en œuvre
du Grenelle
Deux lois pour matérialiser et mettre
en œuvre les dispositions du
grenelle de l’environnement dans
les bâtiments neufs :
■ Loi du 3 août 2009 de
programmation relative à
la mise en œuvre du Grenelle I de
l’environnement :
• Généralisation des bâtiments
basse consommation
• Evolution technologique et
industrielle significative
■ Loi du 12 Juillet 2010 portant
engagement national pour
l’environnement (Grenelle II)
1. Pour la RT 2012
■ Consommation d’énergie primaire
inférieure à
50 kWhEP/(m².an) en moyenne
■ Modulation de l’exigence
(localisation géographique, des
caractéristiques et de l’usage des
bâtiments, émissions de gaz à effet
de serre des bâtiments)
■ Définition d’un seuil ambitieux de
besoin maximal en énergie des
bâtiments
2. Pour la RT 2020
■ Des bâtiments qui produisent plus
d’énergie renouvelable qu’ils n’en
consomment.

■ Exigence de consommation maximale

■ Un arrêté décrivant les grands principes et

moyenne de 50 kWhEP/(m².an))
• 5 usages pris en compte : chauffage,

les exigences pour les bâtiments neufs

production d’eau chaude sanitaire,

concernés par l’application de la

refroidissement, éclairage, auxiliaires

RT 2012

(ventilateurs, pompes)

Dates d’application
■ 28 octobre 2011 pour :
• Les bâtiments d’habitation en zone

■ Exigence de confort d’été : Tic < Ticréf
• Exigence sur la température intérieure
atteinte au cours d’une séquence de

ANRU (agence national pour la

5 jours chauds (température intérieure

rénovation urbaine)

conventionnelle < 26°C ). Ce point qui

• Les bureaux

reprend le texte de la RT 2005 devrait

• Les bâtiments d’enseignement primaire

être amélioré notamment sur les exigences

et secondaire

d’ici 2013

• Les établissements d’accueil de la petite
enfance

Les points forts
Une plus grande liberté dans la conception

■ 1 Janvier 2013 pour tous les bâtiments
er

à usage d’habitation

des bâtiments qui se traduit par :
■ Respect de la surface du vitrage (mini
1/6ème de la surface habitable)

Les exigences de la RT 2012
■ Exigence d’efficacité énergétique
minimale du bâti : Bbio < Bbiomax

■ Traitement en moyenne des ponts
thermiques significatifs
■ Traitement de l’étanchéité à l’air des

(schéma 1)

bâtiments, la perméabilité mesurée est

• Exigence de limitation simultanée du

inférieure à :

besoin en énergie pour les composantes

• 0.6 m³/h/m² de parois déperditives

liées au bâti (chauffage, refroidissement et

hors plancher bas en maison individuelle,

éclairage)

•1 m³/h/m² de parois déperditives hors

• Un indicateur qui rend compte de la

plancher bas en immeuble collectif

qualité de la conception et de l’isolation

d’habitation.

du bâtiment, indépendamment du système
de chauffage.
• Un indicateur qui valorise la conception

■ Généralisation des énergies renouvelables
en maison individuelle, le maitre

bioclimatique (accès à l’éclairage naturel,

d’ouvrage doit choisir une solution

surfaces vitrées orientées au Sud…) et

d’énergie renouvelable telle que :

l’isolation performante

• Produire l’eau chaude sanitaire à
partir d’un chauffe-eau solaire thermique
ou thermodynamique

Réglementation Thermique 2012

• Être raccordé à un réseau de chaleur

Des contrôles renforcés avec :

alimenté à plus de 50% par une énergie

• Obligation d’attestation de la

renouvelable et de récupération

réalisation de l’étude de faisabilité des

• Démontrer que la consommation

approvisionnements en énergie

d’énergie du bâtiment comprend a

• Obligation d’attester de la prise en

minima 5kWh/(m².an) d’énergie

compte de la réglementation thermique

primaire produite à partir d’une source

lors du dépôt de permis de construire et

d’énergie renouvelable individuelle

à réception des travaux
• Etude thermique standardisée

■ Comptage d’énergie par usage
(chauffage, refroidissement, ECS...) et

pour faciliter le contrôle de

affichage des consommations des

l’application de la règlementation

logements.

thermique

Le besoin Bio climatique : Bbio

Modulation selon la surface des logements

Un indicateur qui rend compte de la qualité de la conception et de

■ Si SHORT < 90 m² : Mbsurf = (Bbiomaxmoyen +

l’isolation du bâtiment, indépendamment du système de chauffage.

45-0,5*SHORT) / Bbiomaxmoyen-1

Un indicateur qui valorise la conception bioclimatique (accès à

■ Si SHORT entre 90 et 150 m² : Mbsurf = 0

l’éclairage naturel, surfaces vitrées orientées au Sud…) et l’isolation

■ Si SHORT entre 150 et 200 m² : Mbsurf =

performante.

(Bbiomaxmoyen + 45-0,3*SHORT) /

L'exigence d'efficacité énergétique du bâti s'exprimera comme suit

Bbiomaxmoyen-1

■ Bbio/Bbiomax ≤ 1

■ Si SHORT > 200 m² : Mbsurf = - 0,25

■ Avec :

■ Si immeuble collectif : Mbsurf = 0

• Bbiomax = valeur moyenne à définir* coefficient de modulation
• Les modulations prévues suite aux premières analyses :

Modulation selon l’altitude

a. Localisation géographique

Mbalt : coefficient de modulation selon l’altitude

b. Altitude

Altitude

c. Type d’occupation

0 à 400 m

Mbalt
0

401 à 800 m

0,2

801 m et plus

0,4

d. Catégorie CE1/CE2

Modulation selon la zone géographique (Mbgeo)
72
Codes couleur
■ Valeurs bleu :
Bbiomax en maisons
individuelles et
immeubles collectifs
■ Valeurs orange :
Bbiomax en bureaux

66

84

77

72

54
54

77

84

48
42

Hors modulation des paramètres Mcsurf
et altitude < 400 m

77

70
63

56
56

Hors modulation des paramètres Mcsurf
et altitude < 400 m

24_25

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

SCHÉMA 1 : FOCUS SUR LE Bbio

Réglementation Thermique 2012

La RT 2012 en détail
Ce qu’il faut savoir
SCHÉMA 2 : FOCUS SUR LE Cep

La consommation conventionnelle d'énergie Cep en kWhEP/(m².an)

Modulation selon la surface des logements

comprend :

■ En cours de vérification si immeuble collectif ou

• Chauffage

bureau. Mcsurf = 0

• Refroidissement
• Production d’eau chaude sanitaire

Modulation selon l’altitude

• Auxiliaires de ventilation, de chauffage et d’eau chaude sanitaire

Pour les logements

• Éclairage

Mbalt : coefficient de modulation selon l’altitude

• Déduction de la production d’électricité à demeure (issue du

0 à 400 m

Altitude

Mbalt
0

401 à 800 m

0,2

801 m et plus

0,4

photovoltaïque ou de la micro-cogénération)
■ Cepmax = 50 * Mctype * (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + McGES)
■ Avec :

Modulation selon l’altitude

• Mctype : coefficient de modulation selon le type de bâtiment et sa

Pour les bureaux

catégorie CE1/CE2

Mbalt : coefficient de modulation selon l’altitude

• Mbgéo : coefficient de modulation selon la localisation
géographique

Altitude
0 à 400 m

Mbalt
0

401 à 800 m

0,1

801 m et plus

0,2

• Mbalt : coefficient de modulation selon l’altitude
• Mbsurf : coefficient de modulation selon la surface moyenne des
logements du bâtiment
• McGES : coefficient de modulation selon les émissions de gaz à effet

Modulation selon le type de bâtiment

de serre (bois ; réseau de chaleur urbain)

Mctype : coefficient de modulation selon le type de
Avec pour les logements collectifs, exigence de consommation augmentée

bâtiment =1

temporairement (jusqu’au 1 janvier 2015) de 7,5 kWhep/m².an

■ Cas particulier pour les immeubles collectifs de

er

catégorie CE2 (=climatisés + zone H2d ou H3 +
< 400m + en zone de bruit), Mtype = 1,2
Modulation selon la zone géographique (Mcgeo)

60

Codes couleur
55
■ Valeurs bleu :
Cepmax en maisons
individuelles et
immeubles collectifs
après le 1er janvier 2015
■ Valeurs orange :
Cepmax en bureaux

84

77

60

50
45

77

65

45
40

Hors modulation des paramètres Mcsurf
et altitude < 400 m

77

70
63

56
56

ZONE CE1 et altitude < 400 m

26

Isolation thermique : théorie
La nécessité d’isoler

Pourquoi isoler ?
Une isolation thermique
adaptée est essentielle
■ Pour réduire la consommation
de chauffage
■ Pour réduire les émissions de
gaz contribuant à l'effet
de serre
■ Pour contrôler plus facilement la
température ambiante intérieure
des bâtiments et améliorer le
confort des occupants
■ Pour réduire le risque de
condensation et les dégâts
qui en découlent
■ Pour contrôler économiquement
la température de distribution
de l'eau chaude sanitaire

Les trois modes d'échanges

Cette caractéristique s’appelle la

de la chaleur

« résistance thermique », notée R,

■ Par la matière : la conduction

exprimée en m2.K/W (mètre2 Kelvin par

caractérise les échanges de chaleur par

watt). Cela équivaut donc au flux de

contact direct avec un matériau plus

chaleur (représenté par le m2/W) pour un

froid.

écart de 1 degré Kelvin (K) de part et

■ Par l'air : la convection est le transfert
de la chaleur par l'air en mouvement.

■ Un matériau se laissera traverser par le

Une grande partie de la chaleur peut

flux de chaleur avec plus ou moins de

être ainsi perdue par un air chauffé au

rapidité et conduira plus ou moins à

profit de zones ou de surfaces plus

la chaleur.

froides dans un logement.
■ Par les ondes : les rayonnements

« conductivité thermique », nommée
« Lambda », notée λ, exprimée en

d'échange de chaleur entre un corps

W/(m.K).

chaud et un corps froid. Les rayons du

■ Un matériau sera une barrière avec une

soleil perçus au travers des vitrages en

certaine « épaisseur », notée e,

hiver ou ceux émis par le foyer d'une

exprimée en m (mètre).

cheminée en sont un bon exemple.

La résistance thermique R d’un matériau
isolant est définie par la relation :

L’isolation thermique

e
R=—
λ

“L’isolation thermique efficace aura pour
but d’arrêter :
− la conduction : en créant une barrière

R sera d’autant plus importante (donc le

− la convection : en immobilisant l’air

matériau plus isolant) si :

− le rayonnement : en réfléchissant les

− λ est petit

ondes”

− e est grand

Les valeurs R, λ et e d’un matériau

La notion de confort

isolant

Pour obtenir un bon niveau de confort, il

■ Un matériau isolant s’opposera à la

faut respecter certaines conditions :

transmission de la chaleur, il résistera
au passage du flux de chaleur.

■ La différence de température entre une
paroi et l'air ambiant ne doit pas
excéder 3°C.

PARAMÈTRES D’ISOLATION THERMIQUE

λ
λd
e
R
Rd
Rp
U

Cette caractéristique s’appelle la

infrarouges constituent un mode

isolante

Symbole

d’autre de la paroi.

■ Le renouvellement d'air (air neuf non

Paramètre

Unité

Conductivité thermique d’un matériau
Conductivité thermique du matériau déclarée par le fabricant
Epaisseur du matériau
Résistance thermique d’un matériau homogène*
Résistance thermique du matériau déclarée par le fabricant
Résistance thermique d’une paroi complexe homogène
Coefficient de transmission thermique surfacique d’une paroi

W/m.K
W/m.K
m
m2.K/W
m2.K/W
m2.K/W
W/m2.K

* La résistance thermique d’un matériau hétérogène (parpaing – brique) est donnée par les règles DTU ThU.

Calcul

vicié) doit être assuré par ventilation
naturelle (grilles d'entrée et de sortie
d'air), et par ventilation mécanique

R = e/λ
Rd = e/λd
Rp = R1+R2+R3
U = 1/Rp

contrôlée (VMC).
■ L'isolation doit être continue pour éviter
les ponts ou les fuites thermiques.

Réglementation Thermique 2012

Importance de l’ACERMI
Un produit avec certification ACERMI a
été contrôlé par un organisme tiers pour
qualifier ses réelles performances. C’est
une démarche volontaire du fabricant.
(ACERMI : Association de CERtification
des Matériaux Isolants)
Déperditions de chaleur
Une enveloppe isolante, en construction
neuve ou en rénovation, doit être
continue et performante pour éviter les
déperditions thermiques.
individuelle normalement isolée, les
déperditions se font à :
• 30% par la toiture
• 25% par les murs
• 20% par le renouvellement de l’air
• 13% par les menuiseries et les portes
• 7%

par le sol

• 5%

par les ponts thermiques

Isoler c'est limiter les pertes de chaleur
par conduction en plaçant un matériau
isolant (de λ 울 0,065 W/m.K selon
NF P75-303) entre l'enveloppe externe
d'un bâtiment (dont la température varie
en fonction des conditions climatiques en
été comme en hiver) et l'enveloppe
interne que l'on veut maintenir à une
température de confort à moindre coût.
Les matériaux isolants Knauf Insulation
contribuent à limiter les échanges
convectifs entre la paroi chaude et la

QUELQUES EXEMPLES DE RÉSISTANCE THERMIQUE
DE MATÉRIAUX NON ISOLANTS
Matériaux non
isolants
Asphalte toiture
Chape : mortier de pose
Briques et blocs
Briques pleines
Briques creuses (alvéoles horizontales)
Blocs de béton cellulaire autoclavé
• Blocs maçonnés
• Blocs collés
Blocs creux en béton de sable et
gravillons (parpaings-agglos)
Contre-cloisons
• Carreaux plâtre plein
Murs de pierres
• Dures
• Tendres
Parois en bois
(chalets)
Béton banché
(ou parpaings pleins)
Hourdis en béton
Etanchéité
• Multicouche
• Protection 40 mm gravillons
Dalles armées
• Béton autoclavé

Conductivité thermique
λ (W/m.K)

Résistance thermique
R (m2 .K/W)

19
25

0,50
1,28

0,038
0,020

55
50

1,10
0,50

0,05
0,10

200
200
100
200

0,25
0,22
0,90

0,79
0,91
0,11
0,22

70

0,35

0,20

400
300
65
125
150
200
200

2,40
1,00
0,15

0,17
0,30
0,43
1,18
0,09
0,11
0,15

Masse volumique Ep.
(mm)
(kg/m3 )
1700
2100

550
550

1300

1,66
1,33

0,05
0,04
800

200

0,61

*Les valeurs fournies sont données à titre d’information. Pour plus de précisions, consultez les Avis Techniques valides et les documentations
techniques des fabricants.

paroi froide. Pour ce faire, ces matériaux
sont divisés en micro-cellules d'air (laines
minérales) ou de gaz (polystyrène

QUELQUES EXEMPLES DE RÉSISTANCE THERMIQUE
DE MATÉRIAUX ISOLANTS

extrudé) au sein desquels la convection

Matériaux isolants

naturelle est extrêmement limitée.

TI 212
Acoustiplus 032
Polyfoam D 350

Conductivité thermique
λ (W/m.K)

Epaisseur (mm)
320
100
60

0,040
0,032
0,029

Résistance thermique
R (m2 .K/W)
8,00
3,15
2,00

28_29

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

A titre d’exemple, pour une maison

Protégeons la planète que nous empr
Grâce à notre laine minérale naturelle avec ECOSE® Technology

Cancer

(le

dépendant

CIRC,
de

organisme
l'Organisation

Mondiale de la Santé) ont montré
Environnement

que les laines minérales

Isoler votre habitation

sont

classées comme substances non

avec de la laine minérale :

Contribuez à l'équilibre

cancérogènes pour l'homme ; elles

une démarche respectueuse

de la planète

sont répertoriées dans le groupe 3

de votre environnement

Chaque

La laine de verre est un matériau

résidentiels produisent 100 millions

naturel produit principalement à

de tonnes de CO2. Ce chiffre,

partir de sable et de verre recyclé.

alarmant

Cet isolant fait partie des produits

constante, fait de la consommation

industriels du bâtiment qui font

d'énergie dans l'habitat la seconde

économiser plus d’énergie une fois

source d'émission de gaz à effet

Le suivi de l'exonération

mis en œuvre qu'ils n'en nécessitent

de serre après les transports et

Pour

pour leur fabrication, transport et

devant l'industrie! C'est pour cette

classement cancérogène des fibres

élimination. Suite à l'analyse du

raison que Knauf Insulation fait

de

cycle de vie complet des laines

partie du collectif « Isolons la terre

européenne

minérales,

contre le CO2 ».

Insulation s'engage sur la voie de la

il

s'avère

que

ces

année,

et

en

les

batiments

au même titre que le thé.

augmentation

certifier
laine

l'exonération

minérale

du

(Directive

97/69/CE),

Knauf

isolants répondent parfaitement aux

certification de ses produits par

exigences d'un projet HQE . En

l'European Certification Board for

réduisant

Mineral Wool Products.

®

pour

le

l'utilisation
chauffage,

d'énergie
les

laines

Santé

Ces

tests sont exécutés dans le

minérales contribuent à la réduction

Votre santé d'abord

respect des protocoles européens,

des émissions de gaz à effet de

Des études menées par le Centre

des contrôles de fabrications sont

serre.

International de Recherche contre le

en place, et des tierces parties

Santé et environnement

untons à nos enfants

d'Eurofins.

les résultats.

décerné à la dernière génération de
laines

de

Ce

certificat

verre

a

minérales

été

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

indépendantes contrôlent et valident

de

Knauf Insulation.
Cette distinction reconnaît les efforts
Gage de la qualité

déployés par Knauf Insulation pour

de nos produits

fabriquer des produits encore plus

Toute notre gamme est soumise aux

respectueux de l'environnement.

exigences

les plus sévères en

matière de qualité et de sécurité; elle
est conforme aux réglementations
nationales

et

européennes

en

vigueur comme en attestent la
certification

ACERMI

et

le

marquage CE.

Sans oublier l’étiquetage

www.filmm.org

sanitaire de nos produits
www.exiba-france.fr
www.isolonslaterre.org
www.iarc.fr
www.euceb.org
www.acermi.com

Qualité d’air intérieur
Knauf Insulation est devenue la
première société au monde à
recevoir le certificat « Indoor Air
Comfort

Gold

»

tant

convoité

www.lainedeverre-info.com
www.xps-isolation.fr
www.knaufinsulation.fr

30_31

Tous droits réservés, y compris ceux de
reproduction photomécanique et de
stockage dans les médias électroniques.
L'utilisation commerciale des processus
et des activités présentés dans ce
document n'est pas autorisée. Une
extrême prudence a été observée lors
de l'assemblage des informations, des
textes et des illustrations dans ce
document. Néanmoins, les erreurs ne
peuvent pas être tout à fait exclues.
L'éditeur et les rédacteurs en chef ne
peuvent pas assumer la responsabilité
juridique ou toute responsabilité en ce
qui
concerne
des
informations
incorrectes et les conséquences de
celles-ci. L'éditeur et les rédacteurs en
chef seront reconnaissants pour les
suggestions d'amélioration et les détails
des erreurs signalées.

Knauf Insulation France S.A.S.
124 rue Réaumur
75002 Paris - France

www.knaufinsulation.fr
info@knaufinsulation.fr