Avril 2014

Guide de l’étanchéité à l’air
Nos solutions pour vos bâtiments

PRÉFACE

Préface

Avec KNAUF INSULATION vous allez tout connaître de
la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) et de l’étanchéité à l’air !
Avec la mise en application de la Réglementation Thermique 2012 depuis le 1er janvier 2013, les exigences de
performance énergétique de l’enveloppe du bâti se sont renforcées. Dès lors, la mise en œuvre d’une isolation performante
ne suffit plus : le traitement de l’étanchéité à l’air est devenu primordial.
Quelles sont les exigences de la RT 2012 ? Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air et comment améliorer la perméabilité à l’air
des bâtiments ? Quelles sont les règles de mise en œuvre ?... Autant de questions auxquelles nous allons tenter de
répondre.
Ce guide a pour but de vous présenter les grands principes de la Réglementation Thermique 2012. Il rassemble également
toutes les informations relatives à la perméabilité à l’air des bâtiments et vous propose des solutions pour la réalisation
d’une isolation et d’une étanchéité à l’air performantes en fonction des choix constructifs.

Sommaire général
Laissez-vous guider
RT 2012 et étanchéité à l’air :
ce qu’il faut savoir
■ L’essentiel de la Réglementation Thermique 2012
■ L’étanchéité à l’air d’un bâtiment : ce qu’il faut savoir
■ Les règles de mise en œuvre
■ Le système d’étanchéité à l’air Knauf Insulation

p.06
p.10
p.14
p.18

Les solutions Knauf Insulation
par application
■ En
■ En
■ En
■ En

combles aménagés
combles perdus
maisons et bâtiments à ossature bois
murs maçonnés

p.28
p.38
p.44
p.48

Guide de l’étanchéité à l’air

Téléchargez dès à
présent notre Guide de
l’étanchéité à l’air sur
notre site

www.knaufinsulation.fr

02_03

Mini sommaire
L’essentiel de la Réglementation
Thermique 2012
■ L’objectif de la RT 2012
■ 3 indicateurs pour 3 exigences de résultats
■ Les exigences de moyens

p.06
p.07
p.08

Les règles de mise en œuvre
■ Cas des combles aménagés et combles perdus
■ Cas des maisons et bâtiments à ossature en bois
■ Cas des murs maçonnés

p.14
p.16
p.16

Guide de l’étanchéité à l’air

En hiver
S
O

Capter
Conserver

E

En été

N
S
O

Stocker

Protéger

Confort d’été
Tic

Eviter
r
Minimise
Dissiper

Refroidir

16°C

18°C

19°C

21°C

• Chambre parents
• Chambre enfants
• Salon/séjour
• Salle de bain

L’étanchéité à l’air d’un bâtiment
■ Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air d’un bâtiment ?
■ Pourquoi rendre un bâtiment étanche à l’air ?
■ Où se trouvent les infiltrations d’air ?
■ Comment se mesure la perméabilité à l’air d’un bâtiment ?

p.10
p.10
p.11
p.12

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation
■ Le rôle des composants du système d’étanchéité à l’air Knauf Insulation
■ La gamme KI Premium
■ Les isolants Knauf Insulation avec ECOSE® Technology
■ Les membranes d’étanchéité à l’air Knauf Insulation
■ Les accessoires dédiés à l’étanchéité à l’air
■ Les accessoires pour l’ossature

p.18
p.19
p.20
p.21
p.23
p.25

04_05

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012
L’essentiel

L’objectif de la RT 2012 pour les bâtiments neufs
De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en
France (plus de 40 % de l’énergie finale totale).
Aussi, afin de réduire significativement ces dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a
mis en place un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments.
L’objectif de ce programme est de généraliser les bâtiments basse consommation (BBC) dans la
construction neuve et de diviser par 3 les consommations d’énergie des bâtiments grâce à une
nouvelle Réglementation Thermique, la RT 2012.
Pour atteindre cet objectif, le plafond de 50kWhep/(m².an), valeur moyenne du label « bâtiments
basse consommation » (BBC), devient la référence dans la construction neuve.

Tous

200
200
150
150
100
100

les

bâtiments

neufs,

résidentiels et tertiaires, sont
concernés dès que le permis de
construire a été déposé après le

ttttt
ttttt
ttttt
ttttt
1
90
190
ttttt
tttt
tttt
150
1
50
tttt
tttt
ttt t
tttttttttttt
ttttttttt

tt
ttt
ttt
ttt
ttt
ttt
ttt
ttt
ttt
ttt

Consommation énergétique des
bâtiments neufs kWhep/(m2.an)

Consommation énergétique des bâtiments neufs :
évolution des exigences réglementaires

50
5
0

tttt
tt
0 ttttttt
50
5
tttt <
tt<0
tt0

D
ivision p
ar 3
Division
par
0
RT
RT 2000
2000

RT
RT 2005
2005

RT
RT 2012
2012

RT
T2
2020
020

Evolution des
consommations :

1er janvier 2013. Sont également

Sans adoption
du Grenelle
Environnement

bâtiments avec une SHONRT (1)
de plus de 150 m², ou

concernées les extensions de

supérieures ou égales à 30 % de
Avec adoption
du Grenelle
Environnement

la SHONRT du bâtiment existant.
(1) La SHONRT est définie dans l’arrêté
du 26 octobre 2010.

Réglementation Thermique 2012

3 indicateurs pour 3 exigences de résultats

Besoin Bioclimatique Bbio

1. Le besoin Bioclimatique Bbio

N

E

En été

Le Bbio est un nouvel indicateur instauré par la RT 2012.
Un des objectifs de la RT 2012 est de limiter, dès le permis de

S

O

Protéger

Orienter

construire, les besoins en énergie du bâtiment. Le Bbio permet
d’évaluer la qualité de la conception et de l’isolation du bâtiment,

Minimiser

indépendamment du système de chauffage. Il valorise la
conception bioclimatique (accès à l’éclairage naturel, surfaces

Dissiper

vitrées orientées au sud, niveau d’isolation, inertie, compacité et

Eviter

Refroidir

mitoyenneté). Le Bbio du bâtiment considéré doit être inférieur à
une valeur maximale Bbiomax, modulé en fonction de la typologie

E

N

En hiver

du bâtiment, de sa localisation géographique et de son altitude.
O

S

Capter

2. La consommation maximale d’énergie primaire Cep
Conserver

L’indicateur Cep correspond à la consommation conventionnelle
en énergie primaire d’un bâtiment. Celle-ci est liée à cinq

Stocker

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

usages : le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire,
l’éclairage et les auxiliaires (chauffage d’eau chaude sanitaire, de
ventilation et de refroidissement).
La RT 2012 demande que la valeur du Cep soit limitée à

Energie primaire Cep

50 kWhep/(m2.an). Cette limite est modulable selon les zones
géographiques, l’altitude, la surface moyenne, l’usage du
bâtiment (en tertiaire) et les émissions de gaz à effet de serre des
énergies utilisées (pour les énergies bois et réseaux de chaleur).
Ventilation

Eclairage

Chauffage

3. Le confort d’été Tic
L’indicateur

Tic

caractérise

la

température

intérieure

conventionnelle. Il a pour but d’assurer un bon confort d’été sans
recourir à la climatisation. Le « Tic » du bâtiment considéré doit
être inférieur à une valeur de référence « Ticref », modulable selon

Eau chaude
sanitaire

Photovoltaïque

la catégorie du bâtiment, fonction du type d’occupation et de la
localisation (zone climatique, altitude, zones de bruit).

A
r
reteni

Confort d’été Tic

3 exigences de résultats
1. Bbio < Biomax
2. Cep < 50 kWhep/(m2.an)

16°C

18°C

19°C

21°C

• Chambre parents
• Chambre enfants
• Salon/séjour
• Salle de bain

3. Tic < Ticréf

06_07

Réglementation Thermique 2012

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012
L’essentiel
Les exigences de moyens
Pour répondre à ces 3 exigences de résultat, la RT 2012 définit plusieurs exigences de moyens :

1. Traiter les ponts thermiques significatifs :
La RT 2012 impose une valeur du ratio de transmission thermique linéique moyen global inférieure ou égale à
0,28 W/ (m².SHONRT .K) (inférieure ou égale à 0,6W/ml.K pour la liaison entre les planchers intermédiaires et les murs
donnant sur l’extérieur ou un local non chauffé).

Légende
Ponts thermiques

4

3

2

1
3

3

2. Traiter l’étanchéité à l’air
Avec la RT 2012, le traitement de l’étanchéité à l’air est devenu obligatoire pour tous les bâtiments d’habitations.
Ils sont soumis à une obligation de résultat avec comme valeurs de références :
• Q4Pa-surf < 0,6 m3 / (h.m2) pour les maisons individuelles
• Q4Pa-surf < 1,0 m3 / (h.m2) pour les logements collectifs

3. Privilégier l’éclairage naturel
La RT 2012 impose une surface totale des baies donnant sur l’extérieur (mesurée en tableau). Celle-ci doit être supérieure
ou égale à 1/6 de la surface habitable du bâtiment (SHAB).

4. Intégrer des énergies renouvelables
La RT 2012 impose le recours à une énergie renouvelable, comme par exemple la production d’eau chaude sanitaire à
partir d’un système solaire thermique.

08

Téléchargez la brochure spécifique détaillant les solutions
les plus performantes pour répondre aux exigences de la
RT 2012, sur notre site

www.knaufinsulation.fr

L’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR D’UN BÂTIMENT
Ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air
Vent

d’un bâtiment ?
En fonction de son emplacement géographique, un bâtiment subit les
effets du vent. La qualité de l’enveloppe et son étanchéité au vent sont
essentielles pour éviter que sous la pression du vent, l’air s’infiltre par
les défauts de construction.
C’est ce qu’on appelle l’étanchéité à l’air.
Réaliser l’étanchéité à l’air d’un bâtiment consiste à éliminer toutes

Entrées d’air froid parasite

ces fuites d’air parasites au travers de l’enveloppe.

Fuites d’air chaud

Pourquoi rendre un bâtiment étanche à l’air ?
1. Pour répondre aux exigences de la RT 2012
Un des objectifs de la RT 2012 est de rendre l’enveloppe des
bâtiments performante. Une enveloppe non étanche à l’air représente
jusqu’à 8 kWhep/(m².an) de surconsommation d’une maison.
Pour atteindre le niveau de 50 kWhep/(m².an), le renforcement de la
qualité de l’isolation ne suffit plus, l’étanchéité à l’air de l’enveloppe
doit également être maitrisée.

2. Pour assurer une meilleure qualité de l’air intérieur
Lorsqu’un bâtiment n’est pas étanche à l’air, de l’air parasite s’infiltre
dans l’habitation et gêne le bon fonctionnement de la ventilation
Bure
Bureau

Séjour

mécanique. Il en découle de l’inconfort (courants d’air, sensation de
parois froides, variations de la température intérieure…) et une
Cuisine
Cuisine

Buanderie
Buand

Salle
Salle
de bain

WC

augmentation des besoins en chauffage.
Une bonne étanchéité à l’air du bâtiment supprime les infiltrations
d’air parasites. Le renouvellement d’air est maitrisé (à l’aide des
VMC), ce qui garantit une bonne qualité de l’air intérieur
(suppression des polluants comme les poussières ou les composés

Bure
Bureau

Séjour

organiques volatils) et des économies d’énergie.

Cuisine
Cuisine
Buanderie
Buand

Salle
Salle
de bain

WC

3. Pour une amélioration du confort thermique et
acoustique
En supprimant les infiltrations d’air parasites, il n’y plus de sensations

Flux d’air maitrisés
Flux d’air parasites

de courants d’air ou de parois froides, la température intérieure est
maitrisée, ce qui améliore le confort thermique et acoustique de
l’habitation.

Etanchéité à L’air du bâtiment

4. Pour pérenniser la conservation du bâti

Intérieur

L’étanchéité à l’air d’un bâtiment permet également de limiter les

t
en
lem e
u
ou
Ec roliq


risques de condensations.

Extérieur

La vapeur d’eau générée dans une habitation peut s’accumuler
dans les parois isolées via les entrées d’air parasites et conduire à
des désordres telles que salissures et moisissures dans la paroi.

Où se trouvent les infiltrations d’air ?
Dans une habitation dont l’étanchéité à l’air n’est pas maitrisée, il
existe de nombreuses sources d’infiltrations d’air.

4

38 %

41 %
5

12 %

1

2

7%

1
5

2%
1
1 Menuiseries

A la jonction entre les menuiseries et la
maçonnerie
2 Equipements électriques
Prises équipements électriques
3 Tuyauteries
Au pourtour des gaines techniques

4 Trappes

Autour des trappes et des différents éléments
traversant les parois
5 Structure
Aux jonctions entre les parois
(ex : jonction toit/mur )

10_11

ÉTANCHÉITÉ À L’AIR DU BÂTIMENT

Source : CETE Lyon

Celles-ci peuvent être classées en 5 catégories.

L’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR D’UN BÂTIMENT
Ce qu’il faut savoir

Comment se mesure la perméabilité à l’air d’un bâtiment ?
1. Principe
Le test de perméabilité à l’air est également appelé test
d’étanchéité à l’air ou d’infiltrométrie. Une porte soufflante
(blower door) est placée sur une ouverture du bâtiment à
tester (généralement sur la porte d’entrée). Il s’agit d’une
porte étanche équipée d’un ventilateur et d’appareils de
mesure de pression pilotés par un système informatique. Les
entrées d’air sont obstruées (orifices des systèmes de
ventilation, conduits non raccordés,…) et les ouvertures
fermées. Le bâtiment est ensuite mis en surpression ou en
dépression à 50 Pa (équivalent à un vent de 32 km/h). Les
pressions et les débits d’air à l’intérieur et à l’extérieur du
bâtiment sont ensuite mesurés.

2. Comment savoir si le test d’étanchéité à l’air est réussi ?
Les pressions et les débits d’air mesurés pendant le test d’étanchéité à l’air permettent de déterminer le taux de
renouvellement d’air par les fuites parasites. Ce taux de renouvellement d’air peut s’exprimer de 2 manières :
En utilisant l’indicateur Q4PaSurf :
Il s’agit de l’indicateur de la RT 2012. Il s’exprime en
m3/(h.m²) et représente le débit de fuite d’air sous une

Q

4 Pa surf =

pression différentielle de 4 Pa rapporté à la surface de

débit de fuite d’air sous 4 Pa
Surface dépertitive de paroi froide

paroi dépertitive.

En utilisant l’indicateur n50 :
Il s’agit d’un indicateur européen, utilisé pour l’obtention
de certains labels (Passiv Haus, Minergie). Il s’exprime en
vol/h et représente le débit de fuite d’air sous une

n

50 =

débit de fuite d’air sous 50 Pa
Volume chauffé du bâtiment

pression différentielle de 50 Pa rapporté à volume
chauffé.

En fonction de la réglementation et des différents labels, les valeurs de perméabilité à obtenir sont :

Type de bâtiments
Maisons individuelles
Bâtiments collectifs

RT 2012

Label Effinergie

Label Effinergie +

Q4PaSurf < 0,6 m3/(h.m²)

Q4PaSurf < 0,6 m3/(h.m²)

Q4PaSurf < 0,4 m3/(h.m²)

Q4PaSurf < 1 m3/(h.m²)

Q4PaSurf < 1 m3/(h.m²)

Q4PaSurf < 0,8 m3/(h.m²)

Etanchéité à L’air du bâtiment

3. Qui réalise les tests ?
À réception de l’ouvrage, le test doit être obligatoirement réalisé par un opérateur agréé par le Ministère en charge de
la construction. Un test intermédiaire peut être réalisé en cours de chantier, soit en autocontrôle par des entreprises
équipées d’un matériel adapté, soit par des sociétés spécialisées en infiltrométrie. Ce test intermédiaire, non obligatoire,
permet d’effectuer une recherche des fuites d’air et d’appliquer des corrections si nécessaires.

au La porte soufflante KI AIR TEST
Nouve
et le kit de détection de fuites KI BRUM AIR
KI AIR TEST a été développée pour réaliser des tests intermédiaires de
recherches de fuites d’air. Elle génère un flux d'air qui met en pression ou en
dépression le bâtiment autorisant ainsi la recherche de fuites d'air, sans
délivrance de valeur de mesure.
Elle est simple et rapide à monter. L'étanchéité à l'air peut ainsi être vérifiée lors
des différentes étapes de la construction du bâtiment. L'étape de certification

Ses points forts
■ Rapidité de mise en oeuvre
■ Simplicité d'utilisation
■ Utilisable par une seule personne
■ Vitesse du ventilateur adaptable à la surface du bâtiment
■ Visualisation en temps réel de l'impact du traitement des fuites

KI AIR TEST est composeé d'un ventilateur, d’un cadre métallique avec une porte
plastifiée étanche et d'un capteur de pression. Une fois le ventilateur installé et
mis en route, il crée une dépression ou inversement une pression à l'intérieur du
bâtiment contrôlé.
En cas de défaut d'étanchéité sur l'enveloppe du bâtiment, les fuites d'air sont
détectées (de l'intérieur ou de l'extérieur selon la mise en pression ou en

KI AIR TEST

dépression) avec la fumée du kit KI BRUM AIR. Ces endroits non étanches
peuvent être traités pendant le contrôle (ex: jonctions des menuiseries, raccords

KI BRUM AIR

des membranes pare-vapeur, etc...).
La porte soufflante KI AIR TEST s'assemble rapidement et aisément par une seule
personne. Elle offre un réel avantage pour s'assurer de la bonne réalisation de
l'étanchéité à l'air, le tout sans perte de temps sur chantier.

12_13

ÉTANCHÉITÉ À L’AIR DU BÂTIMENT

finale est donc anticipée et s'opère en toute sérénité.

LES RÈGLES DE MISE EN ŒUVRE

Nous avons vu que l’une des grandes nouveautés de la RT 2012 réside dans le renforcement des exigences relatives à
l’étanchéité à l’air. Elle est aujourd’hui devenue obligatoire avec une obligation de résultat.
Les règles de l’art ont évolué et commencent à inclure le traitement de l’étanchéité à l’air.
Nous allons faire un tour d’horizon des différents textes qui traitent la mise en œuvre d’une étanchéité à l’air en fonction
des domaines d’applications.

Cas des combles aménages et perdus
1. Le CPT 3560_V2 et le nouveau DTA Combles Knauf Insulation
Aujourd’hui, en l’absence de DTU Isolation, tous les travaux d’isolation des combles
doivent respecter les prescriptions de deux documents indissociables : le CPT 3560_V2
et le nouveau DTA « Isolation des Combles avec les produits Knauf Insulation ».
Le CPT 3560_V2 constitue les règles de l’art pour les travaux d’isolation des combles
avec des produits en laine minérale. Il s’applique à toute réalisation d’isolation des
combles de bâtiments neufs ou rénovés, en charpentes traditionnelles ou en fermettes
industrielles et ne concerne que les isolants en laine minérale (rouleaux et panneaux).
Ce CPT est indissociable du DTA « Isolation des Combles avec les produits
Knauf Insulation » qui apporte des prescriptions supplémentaires sur les règles de mise
en œuvre pour les travaux d'isolation des combles avec les produits en laine minérale
Knauf Insulation.

Bon à
savoir

Qu’est-ce qu’un CPT ?
Un Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) est un document publié par le CSTB et qui regroupe les
règles de mise en œuvre commune à une famille de produits donnée. En l’absence de DTU, le CPT sert
de texte de référence pour les contrats publics et privés et les assurances en cas de litige. Il s’applique
comme un DTU. Les CPT ne sont pas des textes à utiliser seuls, mais conjointement avec les Documents
Techniques d’Application (DTA) qui y font référence et qui peuvent les compléter ou les amender.

Qu’est-ce qu’un DTA ?
Un DTA (Document Technique d’Application) est un document qui exprime l’opinion, après expertise de
manière neutre et impartiale par un Groupe d’Experts, sur l’aptitude à l’emploi d’un produit, composant
ou système destiné à un ouvrage de construction. Le DTA est une forme particulière de l’Avis Technique.
Il désigne un produit qui relève d’une norme européenne harmonisée et du marquage CE.

Les règles de mise en œuvre

2. Quelles sont les exigences du CPT 3560_V2 et du DTA Combles Knauf Insulation ?
Concernant l’écran de sous toiture :
En bâtiment neuf ou réfection complète, l’usage d’un écran de sous toiture de type HPV (haute perméabilité à la vapeur
d’eau) sous Avis Technique ou homologation est requis. Il permet la pose de l’isolant au contact de l’écran sans lame
d’air entre l’écran et l’isolant.

Concernant l’isolant en laine minérale :
L’isolant utilisé en laine minérale pour l’isolation des combles aménagés doit être semi rigide et de tolérance d’épaisseur
supérieure à T1. Il peut être soit nu, soit revêtu d’un surfaçage kraft.
■ L’isolant placé entre chevrons (ou entre fermettes) doit avoir un lambda inférieur ou égal à 0.036 W/(m.K)
et une résistance thermique supérieure ou égale à 1,65 m².K/W.
■ L’isolant placé sous chevrons (ou sous fermettes) doit avoir un lambda inférieur ou égal à 0.038 W/(m.K).
Donc tout isolant de lambda 0.040 W/(m.K) ne doit plus être utilisé en isolation de combles aménagés. Ce type d’isolants
sera utilisé en isolation de combles perdus (sur plancher ou entre solives).

Concernant la membrane d’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau
La membrane d’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau doit être indépendante et continue, avec une valeur Sd supérieure
à 18 m.
1

3

5

2

1

4

2

6
7
9

3

8

Tuiles
Liteau
Lame d'air
Contre-liteau
Ecran de
sous-toiture HPV

Isolant laine de

Isolant laine de verre
sous chevrons avec
λ ≤ 38 mW/m.K

Ossature métallique
Membrane

Isolant en vrac
Solive
Suspente MultiZAP
LDS 100

5

4

7

6

Tasseau de renfort
Fourrure
Plaque de plâtre

d’étanchéité à l’air

Ci-dessus : exemple d’une isolation de plancher de combles

et à la vapeur d’eau

perdus avec laine à souffler Thermo Loft

verre entre
chevrons avec
λ ≤ 36 mW/m.K

Ci-contre : exemple d’une isolation en rampants de combles
aménagés

14_15

LES RÈGLES DE MISE EN ŒUVRE

Il n’y a pas d’exigences pour l’isolation des combles perdus.

Les règles de mise en œuvre

LES RÈGLES DE MISE EN ŒUVRE

3. Le DTA des membranes d’étanchéité à l’air LDS 100 et LDS 100 Plus
Knauf Insulation détient également un DTA pour ses membranes d’étanchéité à l’air LDS 100 et
LDS 100 Plus, à destination des combles aménagés et perdus. Ce DTA valide les performances
dans le temps du système LDS 100 et LDS 100 Plus. Il apporte des prescriptions supplémentaires
sur les règles de mise en œuvre de ces membranes d’étanchéité à l’air.
Toutes les solutions définies dans ce DTA ont été validées par le CSTB et par un groupe
d’experts spécialisé dans l’isolation.

Cas des maisons et bâtiments à ossature en bois
1. Le DTU 31.2
En France, les maisons et bâtiments à ossature bois traditionnels doivent être réalisés conformément au Document Technique
Unifié (DTU) 31.2. Toutes les exigences et les spécifications liées à la construction à ossature bois sont définies dans ce
texte. Concernant l’étanchéité à l’air, le DTU 31.2 impose la mise en œuvre d’un pare-vapeur indépendant et continu avec
une valeur Sd :
■ Sd > 18 m lorsqu’il existe une lame d’air ventilée derrière le revêtement extérieur,
■ Sd > 90 m en l’absence de lame d’air ventilée.

Bon à
savoir

Qu’est-ce qu’un DTU ?
Les DTU sont des cahiers des charges types pour les travaux, utilisables comme références pour
l’établissement des clauses contractuelles de chaque marché de travaux pour la réalisation d’un
ouvrage donné. En France, les DTU sont reconnus unanimement comme étant l’expression écrite des
règles de l’art. Le champ couvert par ces textes est désigné comme celui des « Techniques
traditionnelles ».

2. Le Cahier du CSTB 3729
En décembre 2012, le CSTB a publié une note d’information (cahier du CSTB 3729) dont le but est de présenter les
dispositions relatives aux systèmes d'isolation thermique extérieure par enduit sur isolant (ETICS) posés sur les parois
extérieures de maisons et bâtiments à ossature en bois. Parmi ces dispositions, le CSTB préconise la mise en œuvre d’un
pare-vapeur indépendant et continu avec une valeur Sd supérieure à 90 m lorsqu’il y a une isolation par l’extérieur sous
enduit (ETICS) en maison à ossature bois.

Cas des murs maçonnés
En France, les ouvrages en maçonnerie de petits éléments doivent être réalisés conformément au Document Technique
Unifié (DTU) 20.1. Ce DTU considère que les parois maçonnées sont étanches à l’air, mais que dans le cas du non
remplissage des joints verticaux, l’étanchéité à l'air repose alors entièrement sur celle apportée par l'application d'un
enduit extérieur. Knauf Insulation préconise la mise en œuvre d’une membrane d’étanchéité à l’air coté intérieur, afin de
renforcer et de garantir l’étanchéité à l’air des murs maçonnés.

16

LE SYSTEME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
Knauf Insulation

Un écran de sous toiture HPV adapté
1

à vos besoins

Une gamme d’isolants complète et
2

adaptée aux différentes applications

Des membranes d’étanchéité à l’air
3

et des accessoires associés pour
chaque application

4

Des adhésifs et colle mastic
pour fixer de manière
optimale les membranes
d’étanchéité à l’air

A
r
t
re eni
ECRAN DE SOUS TOITURE HPV + ISOLANT PERFORMANT +
MEMBRANE D’ETANCHEITE A L’AIR + ACCESSOIRES
= Un système d’étanchéité à l’air complet et performant

5

Des accessoires pour l’ossature

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation

LE RÔLE DES COMPOSANTS DU SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
KNAUF INSULATION
1. L’écran de sous toiture KI Premium
Dans le cas d’une isolation de combles aménagés ou
perdus, le CPT 3560_V2 du CSTB préconise la mise
en œuvre d’un écran de sous toiture HPV (Hautement
Perméable à la Vapeur d’eau). La mise en œuvre
d’un écran de sous toiture contribue à la pérennité et
au bon fonctionnement de la toiture, à savoir :
■ Il participe à la conservation et/ou l’amélioration
de la performance thermique de la toiture.
■ Il laisse traverser l'excédent d'humidité qui est
évacué par la lame d'air ventilée située entre

LE SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR KNAUF INSULATION

l'écran de sous-toiture et la couverture.
■ Il limite le soulèvement des éléments discontinus
de couverture sous l'effet du vent.
■ Il protège contre les pénétrations de poussières,
sables, pollens ou de neige poudreuse.
■ Il recueille et conduit les eaux d'infiltration
accidentelles jusqu'à l'égout.
■ Il réduit les risques d'intrusion des petits animaux
dans les combles.

L’écran de sous toiture KI Premium de Knauf Insulation est HPV. Il permet ainsi la pose de l’isolant en contact direct
avec l’écran de sous toiture, sans aménagement d’une lame d’air.
Il bénéficie également d’une homologation du CSTB.

KI Premium R2

Vue d’ensemble d’une charpente
industrielle avec KI Premium R2

18_19

LE SYSTEME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
Knauf Insulation

2. Les isolants Knauf Insulation avec ECOSE® Technology
Pour chaque application, deux critères sont à prendre en compte pour le choix de l’isolant :
La performance thermique
Elle est caractérisée par la résistance thermique (R) de l’isolant, qui dépend directement de la conductivité thermique (λ)
et de l'épaisseur de l'isolant. Plus la valeur du (R) est grande, plus le produit est isolant. Le (R) et le lambda (λ) figurent sur
chaque emballage.

Le mode constructif
En fonction du mode constructif et de l’application, on utilisera soit des isolants en rouleaux ou panneaux (par exemple
pour une isolation entre chevrons d’une charpente), soit de la laine minérale en vrac (par exemple pour une isolation de
combles perdus difficilement accessibles).

Knauf Insulation propose des solutions complètes pour l'isolation des bâtiments, en neuf ou en rénovation.

Rouleaux et panneaux
de laine minérale de verre
avec ECOSE® Technology

Polystyrène extrudé
XPS Polyfoam

Laine à souffler Thermo Loft

De plus, le liant ECOSE® Technology, véritable
rupture technologique, révolutionne 50 ans de tradition
dans la fabrication de la laine minérale de verre. Il
permet d’améliorer le confort de pose pour l'installateur
et de réduire les impacts environnementaux (fabrication
et utilisation).

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation

3. Les membranes d’étanchéité à l’air Knauf Insulation
Avant de choisir une membrane d’étanchéité à l’air, il est important de s’assurer que celle-ci est adaptée à l’application
et que sa mise en œuvre permette d’obtenir une qualité finale satisfaisante dans des conditions normales d’utilisation.
C’est pourquoi Knauf Insulation propose une gamme complète de membranes d’étanchéité à l’air aux performances
garanties et adaptées aux différentes applications.

LDS 100

LDS 100 MOB

Applications

Applications

■ Combles aménagés et perdus

■ MOB

LE SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR KNAUF INSULATION

Avis
ue
Techniq B
T
S
C
du

■ MOB
Les + produit

■ Murs maçonnés

■ Valeur Sd élevée (Sd > 100 m)
Les + produit

■ Haute résistance mécanique

■ Valeur Sd élevée (Sd > 100 m)

■ Dimensions adaptées aux jonctions des

■ Haute résistance mécanique

pannes et raccords de planchers MOB

■ Différentes longueurs disponibles

LDS 100 Plus

SD 30

Avis
ue
Techniq B
T
S
C
du

Applications

Applications

■ Combles aménagés et perdus

■ Combles aménagés et perdus

■ MOB

■ MOB

■ Murs maçonnés

■ Murs maçonnés

Les + produit

Les + produit

■ Valeur Sd élevée (Sd > 100 m)

■ Valeur Sd > 30 m

■ Renforcé par une armature pour une

■ Bonne résistance mécanique

meilleure résistance à l’agrafage
■ Finition quadrillée pour faciliter la mise
en œuvre
■ Très haute résistance mécanique

■ Conforme aux règlementations en vigueur
■ Produit plié en rouleau de 1,40 m pour
faciliter la manutention
■ Économique

20_21

LE SYSTEME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
Knauf Insulation

LDS 18

Vapor Flex

au
Nouve
Applications

Applications

■ Combles aménagés et perdus

■ Combles aménagés (par l’extérieur)

■ MOB

■ MOB (à étudier au cas par cas)

■ Murs maçonnés
Les + produit
Les + produit

■ Valeur Sd > 2 m

■ Valeur Sd > 18 m

■ Bonne résistance mécanique

■ Conforme aux réglementations

■ Facilité de pose grâce à une flexibilité

en vigueur
■ Bonne résistance mécanique
■ Quadrillé pour les repères de coupe et

accrue et une face rugueuse
■ Quadrillé pour les repères de coupe et
de recouvrement

de recouvrement

Vapor Plus

Applications
■ Combles aménagés (par l’extérieur)
■ MOB (à étudier au cas par cas)
Les + produit
■ Valeur Sd > 2 m
■ Renforcé par une armature pour une très
bonne résistance mécanique
■ Facilité de pose grâce à une flexibilité
accrue et une face rugueuse
■ Quadrillé pour les repères de coupe et
de recouvrement

Découvrez nos solutions “étanchéité à
l’air” pour le libre service négoce

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation

4. Les accessoires dédiés
à l’étanchéité à l’air
Pour assurer une bonne étanchéité à l’air, il est
important d’assurer la continuité de la membrane aux
différentes jonctions :
■ Entre les lés de la membrane à l’aide d’adhésifs
■ Entre les supports (bois, brique, parpaing, plaque
de plâtre, métal) et la membrane (mastic)

Knauf Insulation propose une gamme complète

LDS Soliplan

LDS Solifit

Adhésif haute

Adhésif armé haute

performance pour

performance pour le

le collage des

traitement des éléments

chevauchements des

pénétrants en bois, PVC,

lés de membranes

métal et béton

LDS Kleberaupe

LE SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR KNAUF INSULATION

d’accessoires dédiés à l’étanchéité à l’air.

Solidouble

Adhésif double face pour

Adhésif double face pour

fixation de la membrane

fixation temporaire de la

sur fourrure, bois, PVC,

membrane sur ossature

métal et béton

bois et fourrure

22_23

LE SYSTEME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
Knauf Insulation

LDS Solimur

Manchon LDS Universel

Colle élastique à haut

Manchon à coller

pouvoir adhésif pour

permettant le passage

raccord entre les éléments

de tubes à travers la mem-

d’étanchéité et les parois

brane dont le diamètre

du système constructif

varie entre 75 et 125 mm

Manchon LDS

Retrouvez toute notre
gamme d’accessoires
dans notre catalogue
produit téléchargeable
gratuitement sur
notre site
www.knaufinsulation.fr

Manchon adhésif
permettant le passage
des gaines électriques à
travers la membrane

Bon à
savoir
Un système d’étanchéité à l’air validé par un Document Technique d’Application (DTA) du CSTB !
Afin de justifier l’aptitude à l’emploi de ses membranes d’étanchéité à l’air, Knauf Insulation a réalisé de nombreux essais
de validation au CSTB selon le nouveau Cahier de Prescriptions Techniques (CPT) 3710.
Ce CPT définit les caractéristiques minimales requises pour qualifier l’aptitude à l’emploi d’un système d’étanchéité à
l’air. Ainsi, plusieurs essais ont été réalisés afin de valider les performances des différents composants du système
d’étanchéité à l’air, à savoir :
■ Validation des performances des membranes : essais de traction, d’allongement, de résistance à la déchirure
au clou, feu.
■ Validation des performances des adhésifs : essais cisaillement à l’état neuf et après vieillissement.
■ Validation des performances du mastic : essai de pelage à l’état neuf et après vieillissement.
Le système d’étanchéité à l’air avec les membranes LDS 100 et LDS 100 Plus a été éprouvé et validé par un Document
Technique d’Application (DTA) du CSTB.

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation

5. Les accessoires pour l’ossature
Le système d’étanchéité à l’air Knauf Insulation c’est aussi une gamme d’accessoires dédiés à l’ossature.

AcoustiZAP plafond 90

Système breveté de

Système complet pour

fixation réglable pour

l'isolation sous plancher

doublage des murs

hourdis béton ou ossature

sur ossature métallique

bois

MultiZAP

LE SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR KNAUF INSULATION

AcoustiZAP® 2

Tradifix 2

Système de fixation
universel pour doublage
sur ossature métallique

Système de fixation des

des murs, des rampants

isolants sur murs avec

et sous-planchers bois

doublage en contre

A compléter avec guide de
vissage et embout MultiZAP.

Lisse Clip AcoustiZAP

cloison maçonnée

Découvrez nos solutions “fixations et
suspentes” pour le libre service négoce

Lisse métallique pour
fourrures de doublage de
murs avec systèmes
AcoustiZAP® 2 ou
MultiZAP

24_25

Les solutions Knauf Insulation
En combles aménagés
■ Charpentes traditionnelles
■ Charpentes industrielles
■ Sarking XPS
■ Isolation des combles aménagés par l’extérieur
■ Détails de mise en œuvre

p.28
p.30
p.32
p.34
p.36

En maisons et bâtiments
à ossature bois
■ Isolation en simple couche
■ Isolation en double couche – Règle du 2/3 – 1/3

p.44
p.46

Guide de l’étanchéité à l’air

En combles perdus
■ Faciles d’accès – Isolation entre solives
■ Faciles d’accès – Isolation sur plancher bois ou béton
■ Difficiles d’accès – Soufflage entre fermettes

p.38
p.40
p.42

En murs maçonnés
■ Isolation sous ossature métallique

p.48

26_27

COMBLES AMÉNAGÉS
Isolation de charpentes traditionnelles
Solution standard Knauf Insulation

1

2
4
3
Descriptif de la solution
■ Isolation des rampants et plafonds
des combles.
■ Isolation entre et sous chevrons et
solivage.
■ Utilisation de la suspente réglable
MultiZAP.
■ Préférez les isolants en panneaux
roulés pour un plus grand confort
de pose et un gain d’espace.

4

Produits nécessaires pour cette solution
1 Ecran de

sous toiture

Quantitatif moyen par m *
■ Ecran KI Premium : 1,20 m2
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,30 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ Solidouble : 2,35 ML
■ LDS Solimur : 0,30 ml
■ Manchon LDS : selon le nombre
de prises
■ Manchon LDS Universel : selon le
nombre de tuyaux
■ Suspente MultiZAP 180 mm :
2 pcs
■ Lisse clip AcoustiZAP : 1,05 ML
2

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Solution idéale RT 2012
■ Gain en surface habitable
■ Utilisation de l'espace entre
chevrons
■ Isolation thermo-acoustique
renforcée
■ Grand choix de finitions
■ Solution conforme au CPT
3560_V2 et au DTA Combles
Knauf Insulation

KI Premium R2
2 Isolants disponibles
Entre chevrons : KI Fit 032 80 mm – Sous chevrons : KI Fit 035 200 mm
Mais aussi : KI Fit 037, Acoustiplus 032, Acoustilaine 035, Naturoll 035,
Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
3 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

4 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

Solidouble

Manchon LDS

Manchon LDS
Universel

MultiZAP

LDS Solimur

Lisse Clip AcoustiZAP

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Pose de la 1ère couche d’isolant et
des fixations MultiZAP
■ Placez l’isolant de la 1ère couche entre chevrons. Son épaisseur est égale à
l’épaisseur des chevrons dans le cas d'un écran HPV. Dans le cas d'un écran
non HPV, aménagez une lame d'air de 2 cm derrière l’isolant.
■ Vissez les fixations MultiZAP à l’aide de l’embout spécifique et du guide de
vissage sur les chevrons

2. Pose de la 2nde couche d’isolant et de l’ossature
■ Posez votre 2nde couche d’isolant en l’embrochant sur les fixations MultiZAP.
L’isolant sera maintenu à l’avancement par la pose des têtes ZAP métal.
■ Fixez au sol au niveau des pieds droits les lisses clip AcoustiZAP.
■ Emboîtez les fourrures sur les têtes ZAP métal.

3. Mise en place du pare-vapeur

COMBLES AMÉNAGÉS

■ Posez le pare-vapeur LDS 100 sur les fourrures à l’aide de l’adhésif double
face Solidouble (sur ossature métallique) ou LDS Kleberaupe
(sur ossature bois).
■ Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan.
Prévoir 10 cm de recouvrement.
■ Les raccords sur les pignons et le sol se feront à l’aide de la colle LDS Solimur.

4. Finitions
■ Vissez les plaques de plâtre sur l’ossature et réalisez vos bandes à joints et
finitions.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

28_29

COMBLES AMÉNAGÉS
Isolation de charpentes industrielles
Solution standard Knauf Insulation

1

2

Descriptif de la solution
■ Isolation des rampants et plafonds
des combles.
■ Pose de l'isolation en bicouche.
■ Utilisation de la suspente MultiZAP.
■ Préférez les isolants en panneaux
ou panneaux roulés pour un plus
grand confort de pose.
■ Pose en 2/3 - 1/3.

3
4

Produits nécessaires pour cette solution
1 Ecran de

sous toiture

Quantitatif moyen par m2 *
■ Ecran KI Premium : 1,20 m2
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,30 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ LDS Kleberaupe : 2,35 ML
■ LDS Solimur : 0,30 ml
■ Manchon LDS : selon le nombre
de prises
■ Manchon LDS Universel : selon le
nombre de tuyaux
■ Suspente MultiZAP 180 mm :
2 pcs
■ Lisse clip AcoustiZAP : 1,05 ML

KI Premium R2
2 Isolants disponibles
Entre fermettes : KI Fit 035 en 200 mm – Sous fermettes : KI Fit 032 en 60 mm
Mais aussi : KI Fit 037, Acoustiplus 032, Acoustilaine 035, Naturoll 035,
Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
3 Pare-vapeur

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

LDS 18

Avantages de la solution
■ Solution idéale RT 2012
■ Utilise l'espace entre fermettes
■ Gain en surface habitable
■ Pose en bicouche
■ Facilité de mise en œuvre
■ Solution conforme au CPT
3560_V2 et au DTA Combles
Knauf Insulation

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

4 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

LDS Kleberaupe

Manchon LDS

Manchon LDS
Universel

MultiZAP

LDS Solimur

Lisse Clip
AcoustiZAP

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Pose de la 1ère couche d’isolant et du pare-vapeur
■ Placez l’isolant de la 1ère couche entre fermettes. Si l’écran de sous toiture est
HPV, aucune lame d’air n’est nécessaire sinon prévoir 2 cm de lame d’air.
■ Placez l’adhésif double face LDS Kleberaupe sous les fermettes et agrafez le
pare-vapeur LDS 100. Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif
LDS Soliplan. Prévoir 10 cm de recouvrement (A).
■ Les raccords sur les pignons et le sol se feront à l’aide de la colle LDS Solimur.

A

2. Pose des fixations MultiZAP et de la 2nde couche
d’isolant
■ Vissez les fixations MultiZAP à l’aide de l’embout spécifique et du guide de
vissage sur les fermettes
■ Posez votre 2nde couche d’isolant en l’embrochant sur les fixations MultiZAP. Il
sera maintenu à l’avancement par la pose des têtes ZAP métal.

3. Mise en place de l’ossature et finitions

COMBLES AMÉNAGÉS

■ Fixez au sol au niveau des pieds droits les lisses clip AcoustiZAP.
■ Emboîtez les fourrures sur les têtes ZAP métal.
■ Vissez les plaques de plâtre sur l’ossature et réalisez vos bandes à joints et
finitions.

ZOOM sur la règle du 2/3 – 1/3 :
Dans le cas d’une isolation de combles aménagés avec charpente industrielle,
Knauf Insulation préconise la pose en 2/3 – 1/3 (3/4 – 1/4 en climat de
montagne). Il s’agit de placer la membrane d’étanchéité à l’air entre les 2
couches d’isolants. Pour cela, il est important que la résistance thermique R1 de
l’isolant de la première couche (entre fermettes) soit 2 fois supérieure à la
résistance thermique R2 de l’isolant de la seconde couche (sous fermettes).

R1
R2

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

30_31

COMBLES AMÉNAGÉS
Isolation en sarking
Solution standard Knauf Insulation

3
2
1
Descriptif de la solution
■ Isolation par l'extérieur des toitures.
■ Destinée au neuf et à la rénovation.
■ Pose possible sans gêner les
occupants.

Quantitatif moyen par m2 *
■ Ecran KI Premium : 1,20 m2
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,10 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml

Produits nécessaires pour cette solution
1 Ecran de

sous toiture

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

KI Premium R2

Avantages de la solution
■ Charpente apparente
■ Gain en surface habitable
■ La finition peut être posée
directement sur chevrons
■ Continuité de l'isolation
jusqu'au faîtage du toit
■ Solution validée par Cahier
des Charges

2 Isolants disponibles
Polyfoam D350 TG en 2 x 80 mm
Mais aussi : Polyfoam C 350 TG

3 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

4 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

LDS Solimur

Sd 30

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Préparation du support et réalisation du platelage
■ Avant de commencer la pose du platelage, vérifiez la bonne planéité des
chevrons. Dans le cas d’une rénovation, il sera peut-être nécessaire d’en
remplacer.
■ Le platelage peut être réalisé avec différents matériaux (lambris, voliges
jointives, panneaux de CTB, CTB-H, OSB…). Posez du bas vers le haut.

2. Réalisation de l’étanchéité à l’air
■ Déroulez le pare-vapeur LDS 100 en bandes horizontales depuis le bas vers le
haut du toit. Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan.
Prévoir 10 cm de recouvrement.
■ Passez le pare-vapeur LDS 100 à travers le platelage au niveau du mur
périphérique et finissez l’étanchéité par un cordon de colle LDS Solimur.
■ Fixez le pare-vapeur avec l’adhésif LDS Solifit sur les chevrons.

3. Pose des recharges et de l’isolation

COMBLES AMÉNAGÉS

■ Posez par clouage des recharges, de l’épaisseur de l’isolant, sur le platelage
en prenant bien soin de retrouver les chevrons.
■ Commencez la pose de l’isolant Polyfoam depuis le bas de la toiture. Les
poser bord à bord et bien jointifs en utilisant les rainures et languettes du
Polyfoam. Dans le cas d’une double couche, posez les panneaux en
quinconce.

4. Pose de l’écran de sous toiture et finitions
■ Posez l’écran de sous toiture KI Premium directement sur l’isolant.
■ Fixez le contre lattage puis le lattage. Les liteaux sont cloués ou vissés avec
des clous torsadés ou vis à double pas suffisamment longs pour pénétrer les
chevrons de 60 mm.
■ Couvrir la toiture avec les tuiles.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

32_33

COMBLES AMÉNAGÉS
Isolation par l’extérieur
Solution standard Knauf Insulation

1
4
2

4

3
4
Descriptif de la solution
■ Isolation par l'extérieur des toitures.
■ Destinée à la rénovation.
■ Pose possible sans gêner les
occupants.
■ Préférez les isolants en panneaux
ou panneaux roulés pour un plus
grand confort de pose.

Produits nécessaires pour cette solution
Quantitatif moyen par m *
■ Ecran KI Premium : 1,20 m2
■ Frein-vapeur Vapor Flex : 1,50 m2
■ LDS Solifit : 0,80 ML
■ LDS Solimur : 0,30 ml
■ Manchon LDS : selon le nombre
de prises
■ Manchon LDS Universel : selon le
nombre de tuyaux
2

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Maintien de la surface
habitable
■ Pas de modification de
l’intérieur des combles
■ Amélioration du confort
thermique et acoustique des
combles aménagés avec un
système d’étanchéité à l’air
performant

1 Ecran de

sous toiture

KI Premium R2
2 Isolants disponibles
Entre chevrons : KI Fit 032 80 mm
Mais aussi : KI Fit 037, KI Fit 035, Acoustiplus 032, Acoustilaine 035,
Naturoll 035, Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
3 Frein-vapeur

Vapor Flex

Vapor Plus

4 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

Manchon LDS

Manchon LDS
Universel

LDS Solimur

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Préparation du support et réalisation de l’étanchéité à l’air
■ Avant de commencer, les éléments de couverture, les liteaux et l’isolation
existante doivent être déposés.
■ Déroulez le frein-vapeur Vapor Flex en bandes horizontales, en suivant la
forme des chevrons, depuis le bas vers le haut du toit. Les lés seront raccordés
entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Prévoir 10 cm de recouvrement.
■ Finissez l’étanchéité par un cordon de colle LDS Solimur afin de fixer le frein
vapeur Vapor Flex sur les éléments de la charpente (au faîtage, sur les rives,
au bas des chevrons et de la panne sablière).

2. Mise en place de l’isolant
■ L’isolant est placé entre les chevrons. Son épaisseur est égale à l’épaisseur des
chevrons. Il sera découpé aux dimensions d’espacement entre chevrons
+ 1 cm. Assurez-vous de la continuité de l’isolant sur toute la surface de la
toiture.

3. Pose de l’écran de sous toiture

COMBLES AMÉNAGÉS

■ Agrafez l’écran de sous toiture KI Premium sur la charpente. Il sera déroulé au
contact de l’isolant.
■ Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Solifit. Prévoir 10 cm de
recouvrement.

4. Pose des tuiles et finitions
■ Fixez le contre lattage puis le lattage.
■ Couvrir la toiture avec les tuiles.

34_35

COMBLES AMÉNAGÉS
Détails de mise en œuvre

Réalisation de l’isolation et de l’étanchéité à l’air des pieds droits

Pose du pare-vapeur

Réalisation de l’isolation

Raccord du pare-vapeur

LDS 100 au sol

Lors de la réalisation de l’isolation

LDS 100

Découpez
le
pare-vapeur
LDS 100 d’une largeur égale à la
distance entre la panne sablière
et la paroi verticale du pied droit
+ 10 cm pour la remontée.

des rampants, déroulez l’isolant

Raccordez
le
pare-vapeur
LDS 100 du sol à la membrane
verticale à l’aide de l’adhésif
LDS Soliplan.

horizontalement au sol jusqu’à la
panne sablière.

Fixez le pare-vapeur à la panne
sablière avec un cordon de
mastic LDS Solimur en continu sur
toute la longueur de l’ouvrage.

Jonction avec ouvertures de grandes dimensions

Pose du pare-vapeur

Pose du mastic LDS Solimur

Raccord à la partie

LDS 100

Le pare-vapeur est rabattu sur
joues verticales de l’ouverture
puis collé avec du mastic
LDS Solimur en épousant le
pourtour de la menuiserie.

courante

Passez le pare-vapeur LDS 100
de la partie courante devant la
fenêtre de toit.
Fendre la membrane en son
milieu sur toute la hauteur de
l’ouverture en forme de I.

Deux bandes de pare-vapeur LDS
100 sont découpées puis collées
à l’aide de l’adhésif LDS Soliplan
de manière à assurer la
continuité de l’étanchéité à l’air
de la partie courante.

Isolation des toitures

Passage des gaines électriques, canalisations ou tuyaux

Manchon LDS

Boitier électrique étanche

Manchon LDS Universel

Raccord aux pannes
intermédiaires apparentes

COMBLES AMÉNAGÉS

Un tasseau de renfort sera mis en
œuvre sur le cordon de mastic LDS
Solimur sur toute la longueur de la
panne intermédiaire.

36_37

COMBLES PERDUS – Faciles d’accès
Isolation entre solives
Solution standard Knauf Insulation

Descriptif de la solution
■ Isolation des combles perdus entre
solives.
■ Réalisation de plafonds suspendus.
■ Utilisation de la suspente réglable
MultiZAP ou AcoustiZAP
Plafond 90.
■ Isolation en double couche.

1
3

2

Produits nécessaires pour cette solution
Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,30 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ Solidouble : 1,00 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
■ Manchon LDS : selon le nombre
de prises
■ Manchon LDS Universel : selon le
nombre de tuyaux
■ MultiZAP ou
AcoustiZAP Plafond 90 : 3 pc

1 Isolants disponibles
Entre solives : KI Fit 040 en 200 mm – Sur solives : KI Fit 040 en 100 mm
Mais aussi : TI 212, KI Fit 037, KI Fit 035, KI Fit 032, Acoustiplus 032,
Acoustilaine 035, Naturoll 035, Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116,
TP 216, TI 312
2 Pare-vapeur

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

LDS 18
Avantages de la solution
■ Solution idéale RT 2012
■ Isolation thermo-acoustique des
combles perdus.
■ Utilisation de l'espace entre
solives.
■ Facilité de mise en œuvre.
■ Isolants adaptés.
■ Solution conforme au CPT
3560_V2 et au DTA Combles
Knauf Insulation.

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

Solidouble

Manchon LDS

Manchon LDS
Universel

MultiZAP

LDS Solimur

AcoustiZAP Plafond 90

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Pose des fixations MultiZAP
■ Vissez les suspentes MultiZAP sur les solives (pour des solives d’épaisseur ≥ à
35 mm, sinon utilisez AcoustiZAP Plafond 90) à l’aide du guide de vissage.
Posez une suspente à chaque extrémité du plafond et alignez-les au cordeau.
■ Emboîtez les fourrures sur les têtes ZAP métal et réglez la planéité de votre
plafond en faisant coulisser les têtes ZAP métal sur les tiges filetées.

A

2. Pose du pare-vapeur
■ Collez l’adhésif double face Solidouble sur les fourrures.
■ Appliquez le pare-vapeur LDS 100 sur l’adhésif double face. Les lés seront
raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Prévoir 10 cm de
recouvrement.
■ Raccorder le pare-vapeur du plafond à celui de la paroi verticale avec de
l’adhésif LDS Soliplan et avec un recouvrement de 10 cm.

3. Finitions

COMBLES PERDUS

■ Vissez ensuite vos plaques de plâtre sur les fourrures.

4. Pose de l’isolant
■ Déroulez la première couche d’isolant entre les solives.
■ Si la hauteur de vos solives ne permet pas la pose d’un isolant suffisamment
performant en une seule couche, appliquez une deuxième couche d’isolant en
passe croisée.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

38_39

COMBLES PERDUS – Faciles d’accès
Isolation sur plancher bois ou béton
Solution standard Knauf Insulation

Descriptif de la solution
■ Isolation des planchers bois ou des
dalles en béton.
■ Pose de l'isolation en monocouche
ou en deux couches croisées.
■ Utilisez la gamme KI Fit pour un
plus grand confort de pose.

Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,30 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Facilité d'application.
■ Adapté au neuf et à la
rénovation.
■ Isolants utilisables pour un
aménagement ultérieur des
combles.
■ RT 2012 : fortes valeurs de
résistances thermiques possibles
en 1 ou 2 couches.
■ Solution conforme au CPT
3560_V2 et au DTA Combles
Knauf Insulation

1
3

2

Produits nécessaires pour cette solution
1 Isolants disponibles
En déroulé au sol : TI 212 en 320 mm en une seule couche
ou KI Fit 037 en 370 mm
Mais aussi : KI Fit 040, KI Fit 035, KI Fit 032, Acoustiplus 032,
Acoustilaine 035, Naturoll 035, Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116,
TP 216, TI 312
2 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

LDS Solimur

Sd 30

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Pose du pare-vapeur
■ Dans le cadre d’un plancher bois, appliquez le pare-vapeur LDS 100 au sol
avec un recouvrement d’au moins 10 cm. Les lès de LDS 100 seront collés à
l’aide de l’adhésif LDS Soliplan.
■ Les raccords plancher/murs seront traités avec :
- La colle Solimur dans le cas d’un raccord sur un matériau béton
- L’adhésif LDS Soliplan dans le cas d’un raccord avec le pare-vapeur d’un
mur de l’étage inférieur (ossature bois)

2A. Pose de la première couche* d’isolant sur plancher bois
■ L’isolant nu pour les planchers bois doit être posé ou déroulé sans lame d’air
et les lès bord à bord. Le cas échéant, l’isolant doit recouvrir les pannes
sablières. La pose avec surfaçage kraft est aussi possible.
*Une pose en une seule couche est possible avec la TI 212 en 300 et 320 mm ou
KI Fit 037 en 370 mm

2B. Pose de la première couche* d’isolant sur plancher béton

COMBLES PERDUS

■ Dans le cadre d’un plancher béton, le pare-vapeur est facultatif.
■ Privilégiez des isolants avec surfacage kraft.
■ L’isolant doit être posé ou déroulé sans lame d’air et les lès bord à bord. Le
cas échéant, l’isolant doit recouvrir les pannes sablières.
*Une pose en une seule couche est possible avec la TI 212 en 300 et 320 mm ou
KI Fit 037 en 370 mm

3. Pose de la seconde couche d’isolant
■ Appliquez une deuxième couche d’isolant non revêtu. La pose sera réalisée à
joints décalés ou croisés.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

40_41

COMBLES PERDUS – Difficiles d’accès
Soufflage entre fermettes
Solution standard Knauf Insulation

Descriptif de la solution
■ Isolation des combles difficiles
d’accès par soufflage de la laine
minérale Thermo Loft.
■ Destinée au neuf et à la rénovation.
■ Pose possible sans gêner les
occupants.

1
3

2
Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,30 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 0,30 ML
■ Solidouble : 1,00 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
■ MultiZAP ou
AcoustiZAP Plafond 90 : 3 Pcs
* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Isolant adapté aux combles
difficilement accessibles.
■ Particulièrement adapté à la
rénovation.
■ Une laine à souffler facile et
rapide à mettre en œuvre.
■ Excellente continuité thermo
acoustique de la laine à
souffler.
■ Solution validée par le DTA
Thermo Loft.

Produits nécessaires pour cette solution
1 Isolant disponible
Thermo Loft

2 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

Kit Thermo Loft

LDS Soliplan

Solidouble

MultiZAP

LDS Solimur

AcoustiZAP Plafond 90

Isolation des toitures

Mise en œuvre
1. Pose du pare-vapeur
■ Collez l’adhésif double face Kleberaupe sur les solives.
■ Agrafez le pare-vapeur LDS 100 Plus sur l’adhésif double face. Les lés seront
raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Prévoir 10 cm de
recouvrement.
■ Raccordez le pare-vapeur du plafond à celui de la paroi verticale avec de
l’adhésif LDS Soliplan, avec un recouvrement de 10 cm.

2. Pose des fixations MultiZAP et de la finition
■ Vissez les suspentes MultiZAP sur les solives à l’aide du guide de vissage.
Posez une suspente à chaque extrémité du plafond et alignez les au cordeau.
■ Emboîtez les fourrures sur les têtes ZAP métal et réglez la planéité de votre
plafond en faisant coulisser les têtes ZAP métal sur les tiges filetées.
■ Vissez ensuite vos plaques de plâtre sur les fourrures.

3. Préparation du comble

COMBLES PERDUS

■ Avant le soufflage munissez-vous d’une planche afin de faciliter vos
déplacements dans le comble.
■ Placez les déflecteurs et le kit tour de trappe.
■ Repérez la hauteur de soufflage en agrafant les piges d’épaisseurs sur la
fermette. Le bas de la pige touche le pare-vapeur. Comptez environ 5 piges
pour 100 m2.
■ Placez les repères de boîtier électrique.

4. Soufflage de la Thermo Loft
■ Commencez le soufflage depuis un angle et reculez lorsque l’épaisseur
souhaitée de la couche est atteinte. Maintenez le tuyau à un mètre de haut et
projetez la laine de manière régulière à deux mètres de vous.
■ Vérifiez l’épaisseur d’isolant mis en place à l’aide des piges.
■ Remplissez la fiche chantier Thermo Loft et agrafez un exemplaire dans les
combles avec les étiquettes d’emballage produit qui précisent la performance
thermique posée.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des toitures

42_43

MURS DES MAISONS/BÂTIMENTS À OSSATURE BOIS
Isolation en simple couche
Solution standard Knauf Insulation

1
2
Descriptif de la solution
■ Isolation des Maisons et Bâtiments
à ossature bois par l’intérieur.
■ Isolants Naturoll disponibles en
de nombreuses largeurs.
■ Performance thermo acoustique
renforcée.

Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,10 m2
■ LDS Soliplan : 0,70 ML
■ LDS Solifit : 1,20 ML
■ LDS Kleberaupe : 2,35 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Isolation continue. Les abouts
des planchers sont isolés, ce
qui limite les ponts thermiques
■ Gamme Naturoll spécifique,
aux dimensions adaptées
■ L'isolant est intégré dans
l'ossature des murs, d'où gain
d'espace
■ Bonne étanchéité à l'air grâce
au pare-vapeur continu

3

Produits nécessaires pour cette solution
1 Isolants disponibles
Naturoll 035 en 145 mm – Naturoll 032 en 80 mm
Mais aussi: KI Fit 037, KI Fit 035, KI Fit 032, Acoustiplus 032, Acoustilaine 035,
TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
2 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

Manchon LDS

LDS Soliplan

LDS Kleberaupe

LDS Solimur

Isolation des murs intérieurs

Mise en œuvre
1. Pose de l’isolant
■ Les isolants de la gamme Naturoll sont constitués de panneaux roulés. De
nombreuses largeurs sont disponibles évitant ainsi les découpes de l'isolant.
■ La largeur de l'isolant est égale au repère A + 1 cm.
■ La hauteur de l'isolant est égale au repère B + 1 cm.
■ L'isolant est donc mis en œuvre avec une légère compression.

B
A

2. Pose du pare-vapeur*
■ Collez l’adhésif double face Kleberaupe sur les montants.
■ Le pare-vapeur LDS 100 est posé devant l'isolant de façon horizontale ou
verticale selon l'entraxe des montants ou la hauteur de pièce.
■ Un recouvrement des lés (repère C) de 10 cm est conseillé. La fixation du
pare-vapeur se fait par agrafage.
■ Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Les raccords
murs/sol seront traités avec la colle Solimur.

C

* Dans le cas d’une maison à ossature bois avec une isolation thermique extérieure par
enduit sur isolant (ETICS), seul les pare-vapeur LDS 100 et LDS 100 Plus sont compatibles.

■ Les tasseaux horizontaux sont cloués sur les montants.
■ Ils sont généralement disposés tous les 40 à 50 cm (repère D) selon le
revêtement de finition.
■ Avant la pose du parement de finition, les gaines électriques sont passées
entre le pare-vapeur et la finition; l'isolant n'est donc pas dégradé et
conserve une parfaite continuité thermique et acoustique.

D

MURS INTÉRIEURS

3. Pose de l’ossature secondaire

D

4. Pose de la finition
■ Vissez ou clouez le parement de finition sur l’ossature secondaire.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Maisons à ossature bois

44_45

MURS DES MAISONS/BÂTIMENTS À OSSATURE BOIS
Isolation en double couche - règle du 2/3 - 1/3
Solution standard Knauf Insulation

1
2
3
Descriptif de la solution
■ Isolation des Maisons et Bâtiments
à ossature bois par l’intérieur.
■ Isolants Naturoll disponibles en
de nombreuses largeurs
■ Haute performance thermo
acoustique et réduction des ponts
thermiques.

Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,10 m2
■ LDS Soliplan : 0,90 ML
■ LDS Solifit : 0,70 ML
■ LDS Kleberaupe : 1,05 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
■ AcoustiZAP 2 : 1 pc
■ Lisse Clip AcoustiZAP : 0,90 ML
* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Isolation continue. Les abouts
des planchers sont isolés, ce
qui limite les ponts thermiques.
■ Gamme Naturoll spécifique,
aux dimensions adaptées
■ L'isolant est intégré dans
l'ossature des murs, d'où gain
d'espace.
■ Bonne étanchéité à l'air grâce
au pare-vapeur continu.

3

Produits nécessaires pour cette solution
1 Isolants disponibles
Naturoll 035 en 145 mm – Naturoll 032 en 80 mm
Mais aussi: KI Fit 037, KI Fit 035, KI Fit 032, AcoustiPlus 032, Acoustilaine 035,
TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
2 Pare-vapeur

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

LDS Kleberaupe

LDS Solimur

AcoustiZAP 2

MultiZAP

Lisse Clip AcoustiZAP

Manchon LDS

Isolation des murs intérieurs

Mise en œuvre
1. Pose de l’isolant
■ Les isolants de la gamme Naturoll sont constitués de panneaux roulés. De
nombreuses largeurs sont disponibles évitant ainsi les découpes de l'isolant.
■ La largeur de l'isolant est égale au repère A + 1 cm.
■ La hauteur de l'isolant est égale au repère B + 1 cm.
■ L'isolant est donc mis en œuvre avec une légère compression.

B
A

2. Pose du pare-vapeur*
■ Collez l’adhésif double face Kleberaupe sur les montants.
■ Le pare-vapeur LDS 100 est posé devant l'isolant de façon horizontale ou
verticale selon l'entraxe des montants ou la hauteur de pièce.
■ Un recouvrement des lés (repère C) de 10 cm est conseillé. La fixation du
pare-vapeur se fait par agrafage.
■ Les lés seront raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Les raccords
murs/sol seront traités avec la colle Solimur.

C

* Dans le cas d’une maison à ossature bois avec une isolation thermique extérieure par
enduit sur isolant (ETICS), seul les pare-vapeur LDS 100 et LDS 100 Plus sont compatibles.

■ La hauteur de mise en place de la fourrure horizontale est égale à la moitié
de la hauteur du mur (maximum 1,30 m du sol).
■ Posez les cavaliers et les tiges AcoustiZAP 2 en démarrant à environ 10 cm
d'un angle puis tous les 60 cm.
■ Coupez les isolants à hauteur de pièce majorée d'1 cm, levez-les, embrochezles sur les tiges, puis bloquez-les en posant les têtes réglables AcoustiZAP 2.

MURS INTÉRIEURS

3. Pose de la seconde couche d’isolant et de l’ossature

D

4. Finitions





Coupez les fourrures et Insérez-les dans la Lisse clip au sol puis au plafond.
Fixez par simple pression la fourrure sur la tête AcoustiZAP 2.
Réglez l'aplomb des fourrures.
Vissez les plaques de plâtre sur l’ossature et réalisez vos bandes à joints et
finitions.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Maisons à ossature bois

46_47

MURS MAÇONNÉS
Isolation sous ossature métallique
Solution standard Knauf Insulation

1
2
3
Descriptif de la solution
■ Isolation des murs neufs et
rénovations.
■ Doublage sur ossature métallique
(Fourrures).
■ Nombreux choix d'isolants et de
finitions.
■ Mise en œuvre par tous les temps
(Pas de collage).

3

Produits nécessaires pour cette solution
Quantitatif moyen par m2 *
■ Pare-vapeur LDS 100 : 1,10 m2
■ LDS Soliplan : 0,90 ML
■ LDS Solifit : 0,70 ML
■ Solidouble : 1,05 ML
■ LDS Solimur : 0,20 ml
■ AcoustiZAP 2 : 1 pc
■ Lisse Clip AcoustiZAP : 0,90 ML

1 Isolants disponibles
AcoustiPlus 032 en 160 mm
Mais aussi: Acoustilaine 035, KI Fit 037, KI Fit 035, KI Fit 032, Naturoll 035,
Naturoll 032, TP 138, TP 238, TP 116, TP 216
2 Pare-vapeur

* Quantitatif moyen donné à titre indicatif

Avantages de la solution
■ Performance thermo acoustique.
■ Continuité de l'isolant.
■ Grand choix de finitions.
■ Passage de gaines aisé.

LDS 18

LDS 100

LDS 100 Plus

Sd 30

3 Accessoires dédiés

LDS Solifit

LDS Soliplan

Solidouble

AcoustiZAP 2

MultiZAP

Lisse Clip AcoustiZAP

LDS Solimur

Isolation des murs intérieurs

Mise en œuvre
1. Mise en place de l’ossature métallique
■ La hauteur (A) de mise en place de la fourrure horizontale est égale à la
moitié de la hauteur du mur (maximum 1,30 m du sol).
■ La distance (B) pour la pose de la Lisse clip AcoustiZAP est égale à l'épaisseur
de l'isolant majorée d’1 cm.
■ Reportez au plafond la même distance (B).

A
B

2. Pose de l’isolant
■ Posez les cavaliers et les tiges AcoustiZAP 2 en démarrant à environ 10 cm
d'un angle puis tous les 60 cm (C).
■ Coupez les isolants à hauteur de pièce majorée d'1 cm, levez-les, embrochezles sur les tiges, puis bloquez-les en posant les têtes réglables AcoustiZAP 2.

C

■ Coupez les fourrures et insérez-les dans la Lisse clip AcoustiZAP au sol
puis au plafond.
■ Fixez par simple pression la fourrure sur la tête AcoustiZAP 2.
■ Réglez l'aplomb des fourrures.
■ Collez l’adhésif double face Solidouble sur les fourrures.
■ Appliquez le pare-vapeur LDS 100 sur l’adhésif double face. Les lés seront
raccordés entre eux avec l’adhésif LDS Soliplan. Prévoir 10 cm de
recouvrement.
■ Les raccords murs/sol seront traités avec la colle Solimur.

MURS INTÉRIEURS

3. Pose des fourrures et du pare-vapeur

D

4. Pose de la finition
■ Vissez ou clouez le parement de finition sur l’ossature métallique.

Retrouvez toutes les étapes de mise en
œuvre dans notre documentation
spécifique : Isolation des murs

48_49

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT NOS GUIDES ET
VIDÉOS POUR UNE MISE EN ŒUVRE RÉUSSIE
Pour y arriver, c’est simple : 2 étapes suffisent
1

Si nécessaire, téléchargez
l’application QR code sur
votre Smartphone.

2

Et obtenez
le document
de votre choix.

Ensuite scannez
le QR code souhaité...

Catalogue produits et guides de mise en œuvre
Catalogue produits

CAP sur la RT 2012

Isolation des toitures :
combles aménagés et perdus

Isolation des murs
et cloisons

Isolation des sols
et planchers

Maisons individuelles
traditionnelles

Maisons à ossature bois

Isolation des combles perdus
Laine à souffler Thermo Loft

Ecole de l’IsolationTM

Le système d’étanchéité à l’air
Knauf Insulation

Vidéos de mise en œuvre
Combles aménagés :
pose de la 2eme couche

Combles aménagés : pose
de la 2eme couche avec kraft

Combles perdus :
pose de la 1ere couche

Combles perdus :
pose de la 2eme couche

Combles perdus :
isolation par soufflage

Murs intérieurs à
ossature métallique

Cloisons intérieures

Rénovation de combles
aménagés

LE SYSTÈME D’ÉTANCHÉITÉ À L’AIR KNAUF INSULATION

Combles aménagés :
pose de la 1ere couche

50_51

Tous droits réservés, y compris ceux de
reproduction photomécanique et de
stockage dans les médias électroniques.
L'utilisation commerciale des processus
et des activités présentés dans ce
document n'est pas autorisée. Une
extrême prudence a été observée lors
de l'assemblage des informations, des
textes et des illustrations dans ce
document. Néanmoins, les erreurs ne
peuvent pas être tout à fait exclues.
L'éditeur et les rédacteurs en chef ne
peuvent pas assumer la responsabilité
juridique ou toute responsabilité en ce
qui
concerne
des
informations
incorrectes et les conséquences de
celles-ci. L'éditeur et les rédacteurs en
chef seront reconnaissants pour les
suggestions d'amélioration et les détails
des erreurs signalées.

Knauf Insulation France S.A.S.
124 rue Réaumur
75002 Paris - France

www.knaufinsulation.fr
info@knaufinsulation.fr